10.11.2013 à 08:56

MoscouLa Miss Univers 2013 a aussi la nationalité suisse

Miss Venezuela a remporté samedi soir le titre de Miss Univers 2013. Gabriela Isler a le passeport suisse puisque son grand-père est d'origine lausannoise.

1 / 101
Miss Univers 2013 Gabriela Isler a été choisie comme égérie par une marque italienne de lingerie. (10 novembre).

Miss Univers 2013 Gabriela Isler a été choisie comme égérie par une marque italienne de lingerie. (10 novembre).

Keystone
Miss Univers 2013 Gabriela Isler a posé dimanche matin à Moscou dans un maillot de bain à un million de dollars (10 novembre).

Miss Univers 2013 Gabriela Isler a posé dimanche matin à Moscou dans un maillot de bain à un million de dollars (10 novembre).

Reuters
Le maillot de bain comportait un pendant d'émeraude cousu sur le devant, ainsi qu'un motif fluide composé de diamants et de rubis sertis d'or. (10 novembre).

Le maillot de bain comportait un pendant d'émeraude cousu sur le devant, ainsi qu'un motif fluide composé de diamants et de rubis sertis d'or. (10 novembre).

Reuters

Miss Venezuela, Gabriela Isler -qui a aussi la nationalité suisse- a remporté samedi le concours de Miss Univers, organisé pour la première fois à Moscou. En tout, 86 jeunes femmes concouraient pour ce titre, dont une Zurichoise de 24 ans.

La couronne de diamants a été remise à la gagnante, une présentatrice de télévision de 25 ans, par l'Américaine Olivia Culpo, qui avait remporté le trophée l'an passé. «Je suis encore sous le choc. Je me sens tellement bénie, je suis si heureuse d'être ici», a lancé la nouvelle Miss Univers.

Gabriela Isler a le passeport suisse puisque son grand-père Jean Isler est d'origine lausannoise. Il a émigré à Caracas dans les années 1950. Miss Suisse en titre, la Zurichoise Dominique Rinderknecht, représentait la Suisse au concours.

Suivie par deux milliards de personnes

Parmi les juges du concours, auquel participaient au total 86 jeunes femmes, se trouvait notamment le chanteur du groupe Aerosmith, Steven Tyler. La cérémonie, organisée au Crocus City Hall, une grande salle de concerts à Moscou a été retransmise à la télévision dans le monde entier. Elle est généralement suivie par quelque deux milliards de téléspectateurs.

L'Américain Thomas Roberts, qui coprésentait le show avec l'ex-Spice Girl Mel B, a dédié le spectacle aux victimes du typhon aux Philippines. «Nos pensées sont avec vous. Nous vous dédions le spectacle de ce soir», a-t-il dit.

Droits des homos sur le tapis

Peu avant le début de la cérémonie, sur le tapis rouge, cet homme ouvertement gay, qui dès son arrivée à Moscou avait accusé la Russie de diaboliser les homosexuels, est revenu sur ce thème, qui n'a cependant pas été abordé par la suite.

«Ce sont des lois discriminatoires, elles sont discriminatoires et elles marginalisent la communauté LGBT (lesbienne, bisexuelle, gay, transsexuelle, ndlr), en fournissant une solution à un problème qui n'existe pas», a-t-il dit à l'AFP. «Je compatis avec la communauté LGBT ici», a poursuivi cet homme venu avec son mari à Moscou.

Le concours Miss Univers avait relancé la polémique sur cette loi promulguée en juin par le président russe Vladimir Poutine et qui punit tout acte de «propagande» homosexuelle devant mineurs de peines d'amende et de prison, après que le co-présentateur initialement prévu, l'Américain Andy Cohen, ouvertement homosexuel lui aussi, s'était rétracté en août.

Russes scandalisés

Samedi soir, la cérémonie a notamment été marquée par une interprétation du tube «Dream on, dream until your dream comes true» par Steven Tyler, debout sur un piano blanc.

La rapide élimination de Miss Russie, Elmira Abdrazakova, qui n'a pas été sélectionnée parmi les 16 finalistes, a également été un temps fort puisqu'elle a provoqué des huées dans la salle.

La Russie avait déjà remporté le concours en 2002 avec Oksana Fedorova, mais cette dernière avait été détrônée quatre mois après l'élection, officiellement pour manquement à ses obligations.

Snowden interdit de Miss Univers

Le concours de Miss Univers, né aux Etats-Unis et qui existe depuis 1952, est un événement annuel réservé aux femmes de 18 à 26 ans, célibataires et sans enfants. Elles doivent n'avoir jamais posé nues.

Cette année, Miss Univers a aussi été l'occasion de parler de l'ex-consultant du renseignement américain réfugié en Russie Edward Snowden. «Message à Edward Snowden, vous êtes interdit de Miss Univers. A moins que vous ne vouliez que je vous ramène à la maison pour faire face à la justice !», avait ainsi écrit sur Twitter Donald Trump, organisateur du concours de beauté.

(ats/afp)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!