18.09.2020 à 12:39

CoronavirusLa Mobilière inscrit plus de 340 millions de charges

Les factures des dommages des deux tempêtes hivernales Petra et Ciara en début d’année ne sont rien comparées aux coûts attendus de la pandémie en cours.

La Mobilière craint plus les effets de la pandémie en 2012 que les catastrophes naturelles.

La Mobilière craint plus les effets de la pandémie en 2012 que les catastrophes naturelles.

KEYSTONE

Relativement épargnée sur les six premiers mois de l’année par les dégâts assurés des catastrophes naturelles, La Mobilière indique vendredi avoir comptabilisé pour plus de 340 millions de francs de charges imputables à la pandémie de Covid-19.

Les factures des dommages des deux tempêtes hivernales Petra et Ciara en début d’année se sont limitées à respectivement 10,7 millions et 5,2 millions. «Par la suite, les choses ont été plus calmes que d’autres années», rappelle Patric Deflorin, responsable Assurances, cité dans la publication.

A titre de comparaison, la tempête Eléanor en 2018 avait généré une douloureuse de 28,5 millions et l’ouragan Lothar il y a deux décennies avait creusé une ardoise de 72,6 millions.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
Nous optimisons en permanence nos services - nous travaillons actuellement sur notre site web, ce qui peut entraîner des interruptions dans la fonction de commentaire.