Actualisé 01.02.2016 à 05:47

DrameLa mort tragique de Benoît Violier

Le successeur de feu Philippe Rochat à la tête du restaurant gastronomique de l’Hôtel de Ville, à Crissier (VD), a été retrouvé sans vie à son domicile.

par
Benjamin Pillard, Melina Schröter et Thierry Brandt
1 / 21
Le chef Benoît Violier, de l'Hôtel de Crissier, a tragiquement disparu.

Le chef Benoît Violier, de l'Hôtel de Crissier, a tragiquement disparu.

Keystone
Il venait d'être désigné comme le meilleur chef du monde.

Il venait d'être désigné comme le meilleur chef du monde.

Benoît Violier consacré meilleur chef du monde avec Gilles Goujon de L'Auberge du Vieux Puits, de Michel Troisgros de La Maison Troisgros et Guy de Savoy.

Benoît Violier consacré meilleur chef du monde avec Gilles Goujon de L'Auberge du Vieux Puits, de Michel Troisgros de La Maison Troisgros et Guy de Savoy.

AP

La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre hier soir sur les réseaux sociaux: Benoît Violier, 44 ans, le chef cuisinier de l’Hôtel de Ville de Crissier (VD), s’est donné la mort à son domicile. Puis le drame a été laconiquement confirmé par Pascal Granado, porte-parole de la police cantonale vaudoise. Elle a provoqué la stupeur et la consternation chez tous ceux qui connaissaient cette personnalité: «J’ai su par mon fils – qui suit les réseaux sociaux – que Benoît Violier se serait suicidé à l’aide d’une arme à feu. Je suis extrêmement surpris et choqué. Rien ne laissait présager cela. C’est vraiment un mystère», a ainsi réagi le syndic de Crissier, Michel Tendon.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!