Athlétisme : La «Mujingamania» s’empare de Lausanne

Publié

Athlétisme La «Mujingamania» s’empare de Lausanne

Lors du traditionnel «entraînement avec les stars» dans le cadre d’Athletissima, Mujinga Kambundji a pu mesurer sa popularité. La championne d’Europe du 200 m et vice-championne du 100 m a donné de précieux conseils à des enfants.

par
Sylvain Bolt
(Lausanne)
A Vidy, Mujinga Kambundji a livré de précieux conseils aux jeunes athlètes lors de la journée «entraînement avec les stars» dans le cadre d’Athletissima.

A Vidy, Mujinga Kambundji a livré de précieux conseils aux jeunes athlètes lors de la journée «entraînement avec les stars» dans le cadre d’Athletissima.

BASTIEN GALLAY / LPS

«Ne levez pas directement la tête, gardez-la en bas, c’est mieux pour accélérer!» Des sprinters en herbe écoutent attentivement les conseils de Mujinga Kambundji sur le tartan du stade Pierre-de-Coubertin à Vidy. Ils sont des dizaines à avoir revêtu la tenue d’Athletissima ce mercredi après-midi pour le traditionnel «entraînement avec les stars» qui a lieu en même temps à Sion, à Fribourg, à Colombier, et donc à Lausanne.
Cet après-midi, les athlètes suisses se nomment Melissa Gutschmidt et Jason Joseph, mais il y a aussi le perchiste philippin Ernest John Obiena et l’Ukrainienne Viktoria Tkatchouk, spécialiste du 400 mètres haies.

«On a trop de chance, c’est pas tous les jours qu’on peut s’entraîner avec Mujinga. (…)Même en vrai, elle est super gentille!»

Marine, athlète de 10 ans

«J’ai entendu de nombreux enfants chuchoter le nom de Mujinga. Ils ont des étoiles dans les yeux», souffle Lea Sprunger, qui gère les événements annexes d’Athletissima et notamment la promotion de la discipline auprès des jeunes. A Vidy, Il n’y a pas de doutes: la star des jeunes s’appelle Mujinga Kambundji, récente championne d’Europe du 200m et vice-championne du 100m. «C’est sûr, ce sont d’autres émotions qu’un titre européen, sourit la Bernoise. C’est chou de voir ces petits jeunes qui sont le futur de notre sport!»

«A cet âge-là, tu t’améliores chaque année parce que tu grandis, j’essaie surtout de leur amener quelques éléments techniques.»

Mujinga Kambundji, championne d’Europe du 200m

La «Mujingamania» a déferlé sur les bords du lac Léman. «Beaucoup d’enfants me disent qu’ils ont suivi mes courses à la télévision, ça fait vraiment plaisir de se sentir soutenue», poursuit l’athlète de 30 ans. Marine (10 ans) vient de terminer le poste «sprint» avec la meilleure spécialiste helvétique actuelle.

«On a appris à faire les starting-blocks, on a fait quelques départs et couru un peu, détaille-t-elle. On a trop de chance, c’est pas tous les jours qu’on peut s’entraîner avec Mujinga. C’est trop cool, normalement on la voit à la télé. Là, elle est quelques mètres devant nous. Même en vrai, elle est super gentille!»

BASTIEN GALLAY / LPS

Une «starter de luxe»

A Lausanne, Mujinga Kambundji s’est transformée en «starter de luxe» et son clap donne le signal pour les accélérations des jeunes athlètes. «Là, il faut que tu rentres un peu tes épaules, tu iras plus vite», lance la Bernoise, qui échange énormément avec ses apprentis du jour. «A cet âge-là, tu t’améliores chaque année parce que tu grandis, j’essaie surtout de leur amener quelques éléments techniques, de leur expliquer comment accélérer le plus longtemps, souligne la Suissesse. Il n’y a pas beaucoup à corriger, ce sont des détails, comme par exemple le fait de serrer les mains.»

«Peut-être qu’une vocation va naître chez certains de ces jeunes.»

Lea Sprunger, responsable de l’événement «entraînement avec les stars»

Mathilde (8 ans) «a appris à se mettre plus en avant au sprint» et Colin (8 ans ½) sait désormais «qu’il faut mettre deux pas pour placer le starting-block» et comment passer les haies grâce à l’expertise de Jason Joseph. Un peu plus loin, Paul (12 ans) a préféré le relais. «C’est vraiment pas facile de passer le témoin, il faut dire «top» et bien se concentrer», explique-t-il. Mais Melissa (Gutschmidt) est une excellente coach!»

L’un des enfants agglutinés autour de Mujinga Kambundji lui demande quand elle a participé à ses premiers championnats de Suisse. «C’était en 2008 à Fribourg, j’avais couru le 100 et le 200 m», répond la Bernoise. L’écolière y avait pris la 2e place du 200 mètres derrière une certaine… Lea Sprunger. «Peut-être qu’une vocation va naître chez certains de ces jeunes», sourit la Vaudoise, qui a participé à l’événement en tant que jeune, puis star et revient aujourd’hui avec la casquette d’organisatrice.

BASTIEN GALLAY / LPS

Mujinga Kambundji, elle, a apprécié cette journée particulière. «C’est vraiment l’apothéose d’une semaine très spéciale», souligne la Suissesse. Elle aura droit à un autre bain de foule, vendredi soir sur le coup de 21h dans un stade de la Pontaise qui s’impatiente de fêter «sa» championne d’Europe.

1 / 5
Les jeunes athlètes ont pu découvrir le saut en longueur à Vidy.

Les jeunes athlètes ont pu découvrir le saut en longueur à Vidy.

BASTIEN GALLAY / LPS
La Vaudoise Leonie Pointet s’est transformée en coach du saut en longueur.

La Vaudoise Leonie Pointet s’est transformée en coach du saut en longueur.

BASTIEN GALLAY / LPS
Le Bâlois Jason Joseph a été l’animateur de l’atelier «haies» à Lausanne.

Le Bâlois Jason Joseph a été l’animateur de l’atelier «haies» à Lausanne.

BASTIEN GALLAY / LPS

Ton opinion