Publié

New YorkLa nageuse Diana Nyad gagne son pari

Après la traversée Cuba-Miami le mois dernier, la nageuse américaine, 64 ans, a réussi jeudi son nouveau pari, nager 48 heures d'affilée à New York au profit des victimes de l'ouragan Sandy.

1 / 4
La nageuse Diana Nyad, a réussi son pari de nager pendant 48 heures.

La nageuse Diana Nyad, a réussi son pari de nager pendant 48 heures.

Eduardo Munoz, Reuters
A 64 ans Diana Nyad s'était lancé le défi de nager 48 heures d'affilée au profit des victimes de l'ouragan Sandy.

A 64 ans Diana Nyad s'était lancé le défi de nager 48 heures d'affilée au profit des victimes de l'ouragan Sandy.

Eduardo Munoz, Reuters
Le défi de Diana Nyad a eu lieu à New Yok dans une piscine  de 36 mètres de long installée sur Herald square, à Manhattan.

Le défi de Diana Nyad a eu lieu à New Yok dans une piscine de 36 mètres de long installée sur Herald square, à Manhattan.

Eduardo Munoz, Reuters

Visiblement épuisée, Diana Nyad a terminé sous les applaudissements, alors qu'une pluie fine tombait sur la ville. «L'océan est plus solitaire», a-t-elle confié après être sortie de l'eau. «Là j'ai toujours eu quelqu'un qui nageait avec moi».

Mais elle a néanmoins avoué qu'elle avait lutté pour terminer cette épreuve.«Vous auriez du me voir vers deux ou trois heures du matin. Je ne pouvais plus penser, j'avais mal au ventre, et je me suis demandée si je finirais. Je suis contente que ce soit terminé», a-t-elle ajouté.

Pour qu'elle puisse relever ce nouveau défi, une piscine en extérieur de 36 mètres de long et deux lignes d'eau avait été installée sur Herald square, à l'un des carrefours les plus fréquentés de Manhattan.

«J'avais froid tout le temps»

La température de l'eau avait d'abord été réglée à 28 degrés et a été à la fin poussée à 35,5 degrés, a précisé la nageuse. «Mais j'avais froid tout le temps».

Elle s'est dite prête a recommencer pour des opérations de charité, mais sur une durée plus courte, et plus tôt dans l'année.

Le 3 septembre, Diana Nyad était devenue la première personne à réussir la traversée à la nage entre Cuba et la Floride, sans la protection d'une cage anti-requins. Elle avait mis 52 heures, 54 minutes et 18 secondes, durant lesquelles elle était passée, avait-elle dit, par des moments très difficiles.

Après avoir frappé les Caraïbes, l'ouragan Sandy avait touché la côte nord-est américaine le 29 octobre 2012, créant pour quelque 70 milliards de dollars de dégâts aux Etats-Unis et détruisant des milliers de maisons. 44 personnes avaient été tuées dans la seule ville de New York.

(AFP)

Votre opinion