Actualisé 09.10.2013 à 17:22

Victimes de l'ouragan SandyLa nageuse Diana Nyad tente un nouveau défi à New York

L'Américaine qui avait nagé de Cuba à la Floride en septembre, était engagée mercredi dans un nouveau défi en plein coeur de New York: nager 48 heures non stop pour récolter des fonds au profit des victimes de l'ouragan Sandy.

Le 3 septembre, Diana Nyad était devenue la première personne à réussir la traversée à la nage entre Cuba et la Floride, sans la protection d'une cage anti-requins.

Le 3 septembre, Diana Nyad était devenue la première personne à réussir la traversée à la nage entre Cuba et la Floride, sans la protection d'une cage anti-requins.

AFP

Le défi, dans une piscine spécialement installée en plein air sur Herald Square, l'un des carrefours les plus animés de Manhattan, a commencé mardi. Cette première journée a déjà permis de récolter 10'000 dollars (environ 9000 francs), a indiqué une bénévole à l'AFP.

«Je ne veux oublier aucune des personnes qui ont été touchées par la catastrophe» a déclaré la nageuse de 64 ans, avant d'entamer ses premières longueurs.

Mercredi matin, des applaudissements nourris ont salué la fin des premières 24 heures, durant lesquelles, selon cette bénévole, Diana Nyad n'a pas dormi et ne s'est arrêtée qu'une fois pour aller aux toilettes.

La nageuse semblait détendue, nageant sans aller trop vite, accompagnée d'une célébrité locale qui nageait dans la deuxième ligne d'eau de la piscine de 36 mètres de long. Sur les gradins, de nombreux touristes et New-Yorkais étaient admiratifs.

Moments très difficiles

Le 3 septembre, Diana Nyad était devenue la première personne à réussir la traversée à la nage entre Cuba et la Floride, sans la protection d'une cage anti-requins. Elle avait mis 52 heures, 54 minutes et 18 secondes, durant lesquelles elle était passée, avait-elle dit, par des moments très difficiles.

Après les Caraïbes, l'ouragan Sandy avait frappé la côte nord-est américaine le 27 octobre 2012, détruisant des milliers de maisons. Au total, les dégâts s'élevaient à quelque 70 milliards de dollars et 44 personnes avaient été tuées dans la seule ville de New York.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!