Publié

Amérique latineLa Nasa survolera l'Equateur pour prévenir les risques naturels

La Nasa organise un survol de plusieurs régions de l'Equateur afin d'évaluer les changements intervenus sur la croûte terrestre.

Un appareil de la Nasa, équipé d'«un système de radar spécial», parcourra l'archipel des Galapagos (photo) jusqu'aux forêts de l'Amazonie.

Un appareil de la Nasa, équipé d'«un système de radar spécial», parcourra l'archipel des Galapagos (photo) jusqu'aux forêts de l'Amazonie.

AFP

Les scientifiques de l'agence spatiale américaine enregistrent les données fournies par un appareil équipé d'«un système de radar spécial», qui parcourra entre le 9 et 31 mars l'espace aérien équatorien, depuis l'archipel des Galapagos, à 1000 kilomètres des côtes de l'océan Pacifique, jusqu'aux forêts de l'Amazonie.

La mission, réalisée avec l'autorisation du gouvernement équatorien, permettra de réaliser des «cartes de la superficie des régions forestières ainsi que des formations géologiques», afin de détecter des changements intervenus sur la croûte terrestre.

Cette étude vise notamment à évaluer et prévenir les «risques naturels potentiels provoqués par les volcans, les glissements de terrain et les failles sismiques» dans cette région andine située sur la «Ceinture de feu du Pacifique», une zone qui concentre environ 85% de l'activité sismique terrestre.

La mission de la Nasa se poursuivra jusqu'au 3 avril en Amérique centrale (Honduras, Guatemala, Le Salvador, Costa Rica, Nicaragua), ainsi qu'en Colombie, au Pérou, au Chili, en Argentine et en Bolivie.

(AFP)

Ton opinion