28.05.2020 à 10:35

La NHL dans le viseur de Tristan Scherwey

Hockey sur glace

Tristan Scherwey bénéficie d'une clause de sortie pour la NHL en vue de la saison prochaine. A 29 ans, le joueur culte du SCB espère pouvoir saisir sa chance.

par
Sport-Center
Tristan Scherwey espère obtenir une chance de jouer en NHL la saison prochaine.

Tristan Scherwey espère obtenir une chance de jouer en NHL la saison prochaine.

Keystone

La NHL est en passe d’orchestrer une reprise de sa saison 2019-2020… dans le courant de l’été en passant directement par la case play-off (24 équipes qualifiées et des matches à huis clos dans deux lieux à déterminer). Selon le plan dévoilé par le patron de la Ligue, Gary Bettmann, les camps d’entraînements prévus pour la reprise n’auront pas lieu avant le 1er juillet. Et dans le meilleur des cas, les play-off ne débuteraient pas avant la fin du mois de juillet ou le début du mois d’août.

Des dates qui posent problèmes aux joueurs européens qui disposent d’une clause de sortie pour la NHL valable jusqu’au 15 juillet alors que la présente saison aura, au mieux, à peine recommencée. Les clubs nord-américains, pour l’instant, ont d’autres priorités que de se projeter sur la saison 2020-2021, qui pourrait ne pas débuter avant le mois de… décembre en raison de l’invraisemblable décalage provoqué par la crise du coronavirus.

«J'espère avoir une opportunité»

Tristan Scherwey, qui ne cache pas vouloir retenter sa chance en Amérique du Nord, se trouve dans cette situation. «Ce serait mentir que de dire que je n’étais pas déçu l’an dernier lorsque mon contrat ne m'a pas permis de rester à Ottawa», reconnaît le quintuple champion de Suisse avec le SCB.

A l’automne passé, le Fribourgeois avait fait forte impression lors du camp d’entraînement et les matches d’avant-saison des Ottawa Senators. Mais en l’absence, à l’époque, d’une clause de sortie dans son contrat qui le lie au SCB, l’attaquant international n’avait pas eu d’autre choix que de revenir en Suisse pour y disputer la saison 2019-2020. «Cette année, une clause de sortie figure bien dans mon contrat», confirme celui qui est lié au club de la capitale jusqu’en 2027.

«J’espère vraiment avoir une opportunité en NHL la saison prochaine, reconnaît Scherwey. Avec ce que j’ai vécu l’an passé à Ottawa, j’ai envie d’y retourner. J’avais beaucoup bossé et patienté pour pouvoir vivre cela. La NHL, c’est l’objectif que je m’étais fixé il y a deux ou trois ans déjà. Durant toute ma carrière, j’ai toujours voulu sortir de ma zone de confort. Cette année, la situation est évidemment très particulière mais je continue d’y croire. Je sais que tout peut parfois aller très vite. Selon mon représentant en Amérique du Nord, mon profil intéresse quelques équipes et les Ottawa Senators, qui avaient été très satisfaits de mon rendement lorsque j’étais chez eux, seraient aussi prêts à me redonner une chance.»

Seule problème: en raison de la situation exceptionnelle, sa clause de sortie pour l’exercice 2020-2021 risque bien d’expirer avant même que la saison 2019-2020 de NHL ait pu recommencé… «Au vu de la situation exceptionnelle, je suis persuadé que je trouverais un arrangement avec le SCB», glisse le joueur culte du club de la capitale.

A 29 ans, ce serait pour lui le dernier moment pour traverser l'Atlantique afin de rejoindre la meilleure ligue de la planète.

Cyrill Pasche

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!