Consoles - La nouvelle Switch de Nintendo n’est pas celle qui était spéculée
Publié

ConsolesLa nouvelle Switch de Nintendo n’est pas celle qui était spéculée

La console phare de Mario passe à l’OLED sans pour autant changer radicalement ses entrailles.

1 / 4
Nouvel écran, berceau connectable en filaire au réseau et mémoire de stockage augmentée. Sinon circulez, il n’y a rien d’autre à voir.

Nouvel écran, berceau connectable en filaire au réseau et mémoire de stockage augmentée. Sinon circulez, il n’y a rien d’autre à voir.

Nintendo Europe
Néanmoins, nouvelle console, nouveaux accessoires. Ici une housse.

Néanmoins, nouvelle console, nouveaux accessoires. Ici une housse.

Nintendo Europe
Légère refonte pour le berceau relié au téléviseur.

Légère refonte pour le berceau relié au téléviseur.

Les colporteurs de rumeurs avaient vu juste… et se sont également complètement plantés. Nintendo a annoncé mardi soir, sans crier gare, une nouvelle Nintendo Switch mais ce ne pas le modèle «Pro», plus puissant, qui avait été communément fantasmé. Il s’agit surtout d’une refonte essentiellement cosmétique.

Mémoire de stockage doublée

La version hybride (conçue pour être pratiquée en mobilité et aussi branchée sur un téléviseur) de la famille voit son écran passer à l’OLED, gage de colorimétrie et de contrastes améliorés, et passe aussi au bord à bord. Il est donc un peu plus grand. Elle voit sa mémoire interne doublée (sa capacité de stockage passe de 32 Go à 64 Go). Les technophiles qui anticipaient un modèle plus puissant capable de produire une image en Ultra Haute Définition (UHD) en sont pour leur frais. L’écran en reste à sa définition actuelle et les entrailles de la machine ne sont pas fondamentalement modifiées.

Nintendo n’en a pas moins corrigé le gros défaut du modèle précédent, soit sa fine béquille qui maintenait la console en équilibre instable sur la table. La voilà plus massive et ajustable.

Du filaire

Et pour ceux qui pratiquent leur loisir surtout sur leur écran de télévision, le berceau se voit doté d’une prise réseau permettant de relier la console à l’internet en filaire et non plus seulement en passant par le wi-fi. Les Joy-Cons, soit les manettes amovibles qui se greffent sur les côtés de l’écran restent inchangées.

Le modèle OLED sera lancé le 8 octobre prochain pour un prix conseillé en francs suisses à ce jour non divulgué (mais il sera plus élevé, le prix américain s’affichant à 350 dollars) et vient compléter la gamme actuelle qui comporte le modèle original (autour des 330 francs) et le modèle «Lite», nomade uniquement (environ 210 francs).

La voie royale

Par cette manœuvre, habile pour certains, Nintendo déçoit les geeks mais tord le cou aux rumeurs d’un changement générationnel radical. Cela ne durera qu’un temps, mais pour Mario qui navigue sur le succès insolent de la Switch (plus de 84 millions d’exemplaires écoulés depuis son lancement, selon des chiffres divulgués par Nintendo le printemps dernier), c’est, semble-t-il, le cap à garder.

(JChC)

Votre opinion