Hips: La Nouvelle-Zélande est amoureuse de son pigeon pochtron
Publié

HipsLa Nouvelle-Zélande est amoureuse de son pigeon pochtron

Célèbre pour se pinter le bec, le kereru a été élu oiseau de l’année aux antipodes. Mais malgré sa vie dissolue, il n’est pas en danger.

par
Renaud Michiels
Ivre, maladroit, glouton: le kereru a toutes les qualités...

Ivre, maladroit, glouton: le kereru a toutes les qualités...

DR

Le kereru, ou pigeon des bois? En Nouvelle-Zélande, il est célèbre pour se balancer maladroitement sur une branche, tentant en vain de trouver son équilibre. Ou pour se retrouver n’importe où suite à un vol approximatif. Parfois, même, il titube ou tombe comme une pierre. La raison? Cet oiseau est régulièrement bourré. Il adore en effet se gaver de fruits fermentés.

Alors oui, le kereru est un pochtron. Portant les Néo-Zélandais l’adorent. Ils étaient près de 50 000 cette année à voter pour l’oiseau de l’année. Et une campagne en ligne aussi efficace que rigolote a porté l’ivrogne à plumes. Résultat final: 5833 voix pour le kereru. Soit 2000 de plus que pour le second piaf.

En plus il est fainéant

«Maladroit, ivre, glouton et glamour, le kereru dégage un charmant ennui qui constitue un joli contrepoint à la verve industrieuse couramment observée dans le monde des oiseaux», s'amuse le site officiel

On ne connaît pas l’état du foie du vainqueur de l’année. Mais, ironie de l’histoire, malgré son penchant pour «la bouteille» le pigeon des bois n’est pas une espèce menacée. Rappelons tout de même que les fruits fermentés sont à consommer avec modération...

Votre opinion