Roland-Garros: La nuit n'a rien changé pour Tsonga, éliminé

Actualisé

Roland-GarrosLa nuit n'a rien changé pour Tsonga, éliminé

Le Français n'avait plus perdu au premier tour de Roland-Garros depuis 2005. Djokovic et Nadal, eux, sont passés.

1 / 49
Des banderoles ont été déployées dans l'enceinte du Central pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Des banderoles ont été déployées dans l'enceinte du Central pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone
Rafael Nadal et Stan Wawrinka avec leurs trophées pendant la cérémonie (Dimanche 11 juin 2017).

Rafael Nadal et Stan Wawrinka avec leurs trophées pendant la cérémonie (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone
Le logo de Roland-Garros revisité pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Le logo de Roland-Garros revisité pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone

Le Français Jo-Wilfried Tsonga, 11e mondial, a été éliminé mercredi au premier tour de Roland-Garros par le 91e mondial, l'Argentin Renzo Olivo, 7-5 6-4 6-7 (6/8) 6-4.

Le match avait été interrompu par la nuit mardi. Un seul jeu a été disputé mercredi, Tsonga perdant son service et la rencontre. Le Français n'avait plus été battu d'entrée à Roland-Garros depuis 2005, lors de sa première participation.

Au 2e tour, Olivo affrontera le Britannique Kyle Edmund (49e).

«Djoko» sans perdre un set

Novak Djokovic a surclassé le Portugais Joao Sousa, 59e joueur mondial, 6-1 6-4 6-3 pour accéder au troisième tour de Roland-Garros où il vise un deuxième titre d'affilée.

Le Serbe a dominé dans tous les compartiments du jeu et signé sa quatrième victoire sans perdre de set contre Sousa qui ne lui avait pris que onze jeux lors de leurs deux précédents duels en Grand Chelem.

«C'était bon dans les deux premières manches, moins bon dans le troisième», a commenté le Serbe qui n'a connu de réelles difficultés que lorsqu'il s'est exprimé en français. «Excusez-moi pour mon 'level', c'est parce que mon professeur est en vacances», a expliqué «Djoko» opposé au prochain tour au «terrien» argentin Diego Schwartzmann.

Nadal impeccable

Rafael Nadal a lui facilement dominé le Néerlandais Robin Haase, 46e mondial 6-1 6-4 6-3, pour rallier le troisième tour. Le Majorquin, N.4 mondial, n'a pas eu une seule balle de break à défendre et n'a commis que peu de fautes directes, 13 au total contre 27 pour son adversaire.

Nadal affrontera au prochain tour le Géorgien Nikoloz Basilashvili qui a écarté le Serbe Viktor Troicki (7-6 (7/3), 7-6 (7/2), 7-6 (8/6).

Thiem facile

L'Autrichien Dominic Thiem, 7e mondial et l'un des plus sérieux outsiders de Roland-Garros, s'est qualifié lui aussi pour le troisième tour en dominant facilement l'Italien Simone Bolelli (470e) 7-5 6-1 6-3.

Le demi-finaliste de l'édition 2016 a frappé 42 coups gagnants contre 18 pour son adversaire. Finaliste cette année des tournois de Barcelone et de Madrid, Thiem est le seul joueur à avoir battu cette saison sur terre battue Rafael Nadal, le grand favori du tournoi parisien.

Il affrontera au prochain tour l'Américain Steve Johnson (26e) ou l'espoir croate Borna Coric (40e).

(AFP)

Ton opinion