Actualisé 13.10.2020 à 18:15

Covid-19La pandémie s’accélère largement en Europe

Plusieurs pays européens affichent un nouveau pic du nombre de cas positifs au Covid. Ailleurs dans le monde, la pandémie a augmenté de 10% pour atteindre un nouveau record.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) dirigée par Tedros Adhanom Ghebreyesus a annoncé une large accélération du Covid en une semaine en Europe et un record de nouveaux cas dans les différents pays (archives).

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) dirigée par Tedros Adhanom Ghebreyesus a annoncé une large accélération du Covid en une semaine en Europe et un record de nouveaux cas dans les différents pays (archives).

KEYSTONE/FABRICE COFFRINI

La pandémie liée au coronavirus s’est largement accélérée en Europe en une semaine. Le nombre de nouveaux cas s’est étendu de 34%, selon des données de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il a augmenté de 10% dans le monde pour atteindre un nouveau record.

Selon ces indications publiées lundi soir et qui portent jusqu’à dimanche matin, près de 2,3 millions de nouveaux cas ont été observés au total. Derrière l’Europe, ceux-ci sont en augmentation dans toutes les régions, sauf une partie de l’Asie où ils ont reculé de 6%.

Côté décès, le nombre de nouvelles victimes est en revanche en baisse de 1%, à plus de 39’000. Par régions, l’Europe n’arrive qu’au troisième rang avec une progression de 16%, derrière l’Afrique et le Pacifique occidental à plus d’un quart. Au total, le nombre de cas vérifiés dans le monde dépasse 37 millions, même si l’OMS estime que plus de 20 fois plus de personnes ont probablement été infectées. Plus d’un million de victimes ont succombé.

Lundi, le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus s’était exprimé contre des politiques visant à obtenir une immunité collective. Il ne faut pas laisser le Covid-19 se propager librement dans la société, avait ajouté le patron de l’organisation.

Moins d’infections parmi le personnel de santé

L’OMS a aussi annoncé que le taux d’infections parmi le personnel de santé avait largement reculé. Selon les données recueillies auprès de 83 Etats, la part de près de 15% auparavant se rapproche désormais, dans de nombreux pays, de celle du reste de la population, à environ 3%.

Il y a un mois, le Conseil mondial des infirmières (CII), établi à Genève avait affirmé que jusqu’à 3000 infirmiers et infirmières pourraient avoir succombé au Covid.

Autre indication, il mentionnait 10% des infections en moyenne parmi ces travailleurs de santé. Et 2,9 millions d’entre eux pourraient avoir été contaminés par le coronavirus, ajoutait aussi cette organisation.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!