Internet: La pasteure, son mari athée et leur websérie
Publié

InternetLa pasteure, son mari athée et leur websérie

Les Genevois Carolina et Victor Costa évoquent la religion d'une manière désopilante. Leurs sketches, inspirés de leur vie, ont été visionnés des dizaines de milliers de fois, pour le plus grand bonheur de l'Eglise protestante.

par
Geneviève Comby

Ils cartonnent avec une websérie humoristique dont la trame est largement inspirée de leur quotidien et dans laquelle ils incarnent les personnages principaux. Dans le rôle de la pasteure: Carolina Costa, comédienne et… ministre du culte au sein de l'Eglise protestante genevoise. Dans celui de son mari agnostique: Victor, son mari agnostique. «Ma femme est pasteure» entame sa deuxième saison.

«Sa femme l'exorcise»

Le principe: des capsules vidéo de quelques minutes, aux titres accrocheurs – «Dieu est une femme?», «La mort sent le pourri», «J'ai buté mon voisin», «Sa femme l'exorcise» – formatés pour un destin viral sur les réseaux sociaux. Mais les épisodes se distinguent surtout par leur qualité et leur originalité. Ancrés dans la vie quotidienne d'une paroisse, truffés de clins d'œil bibliques, les sketches osent la parodie, la forme d'humour sans doute la moins compatible avec le religieux. Le résultat est bidonnant. Il est soutenu financièrement par plusieurs Eglises protestantes de Suisse romande.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L'application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Votre opinion