Hockey – La patinoire de Sierre infestée par des rats
Publié

HockeyLa patinoire de Sierre infestée par des rats

Plusieurs juniors du HC Sierre ont vu leur matériel se détériorer mystérieusement depuis un mois. Des rongeurs sévissent à Graben.

par
Sport-Center
La patinoire de Sierre.

La patinoire de Sierre.

Pascal Muller/Freshfocus

S’il s’agit du chant du cygne de Graben, on a vu mieux. La patinoire de Sierre vit sans doute ses dernières années, pour autant que le projet de nouvelle enceinte porté par Chris McSorley et espéré pour 2026 voie le jour. Elle a choisi pour l’occasion de s’offrir une seconde jeunesse médiatique, puisqu’elle multiplie les événements qui trouvent écho bien au-delà des frontières du Valais. Pas forcément de ceux qui lui valent une très bonne pub.

Fin décembre, lors d’une rencontre de Swiss League entre Sierre et Langenthal, la bande ne résistait pas à un duel entre deux joueurs. Le Sierrois Arnaud Montandon terminait la tête la première dans la fosse à glace. Un bain glacé qui lui a valu une sacrée frayeur et qui, forcément, a questionné sur la sécurité de la zone de jeu de Graben.

Trois semaines plus tard, Rhône FM fait état d’un problème non moins dérangeant, mais d’un autre genre. Des rats ont élu domicile dans la patinoire. Avec tous les désagréments que cela suggère. Des juniors du club ont ainsi eu la mauvaise surprise de retrouver leur matériel rongé.

Privés d’eau pour se doucher

Les rongeurs sévissent visiblement depuis un mois. Pour les contrer, des boîtiers empoissonnés ont été posés aux quatre coins de la patinoire. Cédric Melly, le directeur administratif et financier du HC Sierre, fait part de son malaise à la radio valaisanne. «C’est compliqué pour tous les utilisateurs de Graben, que ce soit la première équipe, les juniors, les clubs de patinage artistique ou de curling, les écoles… On se rend compte que le bâtiment est très vétuste et cela génère passablement de soucis, principalement cette année.»

Plus tôt dans l’hiver, le club avait dû se rendre à une autre évidence: faute d’eau, il n’a pas pu se doucher durant plusieurs jours, tandis que les toilettes extérieures avaient été retrouvées gelées.

Votre opinion