03.03.2016 à 17:15

VaudLa PEA choquée par la mise à mort de Chalom

L'Association Pour l'égalité animale a condamné jeudi la mort de l'animal, euthanasié mardi soir par les autorités cantonales.

Chalom a été euthanasié mardi soir.

Chalom a été euthanasié mardi soir.

dr

Cette exécution est particulièrement choquante étant donné qu'un recours était pendant concernant une demande de grâce déposée par son ancien maître, note la PEA dans son communiqué. Elle reproche entre autres à la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro de ne pas avoir attendu la fin des procédures avant de mettre à mort le hovawart de 8 ans.

La conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro s'attendait à des réactions hostiles. Dans une interview publiée par «24 heures», elle déclare avoir «éprouvé de la tristesse en donnant l'ordre de l'endormir».

«Mais toutes les personnes qui aiment les animaux ne devraient pas perdre de vue l'ensemble du dossier: ce chien a mordu à plusieurs reprises. Le dernier cas était terrible», rappelle-t-elle.

Selon la cheffe du Département du territoire et de l'environnement, le chien aurait déjà pu être «endormi après la décision du Tribunal fédéral en 2015. Mais, par respect, nous avons attendu la décision du Grand Conseil».

«La demande en grâce était contenue dans cette pétition, puisque cette dernière posait la même question aux députés,» explique la conseillère d'Etat. Comme la pétition a été classée par le Grand Conseil, qui a d'ailleurs également rejeté la demande de grâce l'année dernière, le dossier a été traité dans les formes, affirme-t-elle.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!