France: La pendaison de crémaillère vire au drame
Publié

FranceLa pendaison de crémaillère vire au drame

Quatre personnes ont été tuées samedi soir dans l'effondrement d'un balcon dans l'ouest de la France.

1 / 5
Quatre personnes ont été tuées et quatorze autres blessées samedi soir dans l'effondrement d'un balcon à Angers, dans l'ouest de la France (Dimanche 16 octobre 2016).

Quatre personnes ont été tuées et quatorze autres blessées samedi soir dans l'effondrement d'un balcon à Angers, dans l'ouest de la France (Dimanche 16 octobre 2016).

AFP
Le maire d'Angers, Christophe Béchu, a annoncé des expertises pour déceler d'éventuelles «malfaçons» dans la construction de l'immeuble (Dimanche 16 octobre 2016).

Le maire d'Angers, Christophe Béchu, a annoncé des expertises pour déceler d'éventuelles «malfaçons» dans la construction de l'immeuble (Dimanche 16 octobre 2016).

AFP
Selon les premiers éléments de l'enquête, les victimes, apparemment des étudiants, se trouvaient en un groupe compact sur le balcon (Dimanche 16 octobre 2016).

Selon les premiers éléments de l'enquête, les victimes, apparemment des étudiants, se trouvaient en un groupe compact sur le balcon (Dimanche 16 octobre 2016).

AFP

Quatre personnes ont été tuées et quatorze autres blessées samedi soir dans l'effondrement d'un balcon à Angers, dans l'ouest de la France, ont indiqué les autorités. Certains des blessés ont été «sérieusement» atteints, mais sans être en danger de mort.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les victimes, apparemment des étudiants, se trouvaient en un groupe compact sur le balcon, situé au troisième étage de l'immeuble et donnant sur la cour intérieure, quand il s'est effondré soudainement samedi vers 23 heures dans le plein centre-ville d'Angers.

Le balcon qui s'est écroulé a entraîné sous son poids ceux des deux étages inférieurs, sur lesquels personne ne se trouvait à ce moment-là, selon une source de l'enquête.

Pendaison de crémaillère

Les cicatrices laissées sur la façade montrent que les balcons ont cédé nettement. L'immeuble a été évacué, mais ses habitants ont été autorisés dans la matinée à aller y rechercher des affaires personnelles.

Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances de l'accident. L'immeuble est de construction récente, a ajouté la préfète du Maine-et-Loire, Béatrice Abollivier. Selon le quotidien Ouest France, les victimes fêtaient une pendaison de crémaillère.

Les quatre victimes sont trois hommes et une jeune femme âgés de 18 à 25 ans. Sept hommes et sept femmes ont par ailleurs été blessés. Quatre sont «grièvement atteints», les dix autres «plus légèrement» blessés. Six blessés ont déjà pu quitter les deux hôpitaux où ils avaient été conduits après l'accident.

(afp/ats)

Votre opinion