La Chaux-de-Fonds: La perle de son huître est passée de la bouche au doigt
Publié

La Chaux-de-FondsLa perle de son huître est passée de la bouche au doigt

Bekim Fifaj a fait une belle découverte dans son assiette, en fêtant ses 20 ans de mariage au restaurant. Il en a fait une jolie bague pour son épouse Florina.

par
Vincent Donzé
1 / 18
À haute température, l’anneau a été soudé avant la couronne.

À haute température, l’anneau a été soudé avant la couronne.

«Mademoiselle O»
À côté de l’or en plaquettes, la perle est restée protégée dans sa boîte.

À côté de l’or en plaquettes, la perle est restée protégée dans sa boîte.

«Mademoiselle O»
Cinq diamants ont été sertis dans la couronne de la bague.

Cinq diamants ont été sertis dans la couronne de la bague.

«Mademoiselle O»

En mangeant une huître à la Brasserie de l’Hôtel-de-Ville de La Chaux-de-Fonds, Bekim Fifaj (38 ans) a cru mordre dans un pépin de citron, mais c’est une perle qu’il a découverte le 21 décembre dernier, en prélude d’un repas en amoureux pour ses 20 ans de mariage. De cette perle rare dans une huître comestible, la bijoutière Olivia Jeanrenaud, alias «Mademoiselle O», a fait une très jolie bague offerte par Bekim à Florina, tenue dans le secret.

«C’est magnifique!» s’est exclamée Florina jeudi dernier, en découvrant à La Chaux-de-Fonds la bague réalisée dans l’atelier de «Mademoiselle O». La perle trouvée dans une Marennes Oléron ne vaut guère plus de 200 francs, mais comme le raconte Bekim, «c’est son histoire qui fait sa valeur».

La perle a une forme de goutte que «Mademoiselle O» a su exploiter. La bijoutière avait promis un côté princesse à son bijou Promesse tenue, en or rouge 5N, avec une couronne sertie de cinq diamants. La perle d’un diamètre de 8 millimètres a été collée dans sa douille pour éviter de la percer, vu sa fragilité. «De l’avoir laissée entière, c’est nickel!» a commenté Bekim Fifaj, qui fera de sa découverte un livret.

Votre opinion