Disparition - La petite Maddie aurait eu 18 ans ce mercredi
Publié

DisparitionLa petite Maddie aurait eu 18 ans ce mercredi

Quatorze ans après la disparition de Madeleine McCann au Portugal, ses parents marquent son 18e anniversaire ce mercredi.

Image d’archive

Image d’archive

AFP

Sa disparition en 2007, dans une station balnéaire portugaise, constituait le début d’une affaire à rebondissements tenant la planète en haleine. Mercredi, les parents de Madeleine McCann marquent ses 18 ans en gardant l’espoir de la revoir en vie.

La petite «Maddie», dont les cheveux châtains coupés au carré et les grands yeux clairs sur les avis de recherche ont fait le tour du monde, a disparu de sa chambre le 3 mai 2007, à Praia da Luz, où elle séjournait en vacances avec sa famille.

Sa disparition, peu avant son quatrième anniversaire le 12 mai, avait déclenché une chasse à l’homme hors du commun et une médiatisation internationale. Mais aucune trace de la fillette n’a jamais été retrouvée, malgré l’identification d’un suspect l’année dernière en Allemagne.

À l’époque, le défunt tabloïd News of the World avait offert 1,5 million de livres sterling pour toute information susceptible de mener à la retrouvaille de Maddie, et affiché la récompense sur un énorme panneau gonflable.

En dépit d’une couverture internationale hors norme de la disparition de Maddie et des rebondissements qui ont suivi celle-ci, son anniversaire ce mercredi ne devrait pas faire grand bruit. Une source proche de la famille a déclaré à l’AFP que les McCann, soucieux de leur vie privée, ne feraient de déclaration qu’en cas de rebondissement majeur dans l’affaire.

«Espoir, même mince»

Leur priorité est de protéger les jeunes frère et sœurs de Maddie afin qu’ils ne se retrouvent pas, eux aussi, mis sous le feu des projecteurs. Après avoir été omniprésents dans les médias dans la période suivant la disparition, les parents ne communiquent avec le public que via un site internet consacré à la recherche de leur fille.

Une semaine avant l’anniversaire de leur enfant disparu, Kate et Gerry McCann ont de ce fait publié un message sur le site «Find Madeleine» sur les années avec leur fille qui ont été «perdues ou volées». «Nous nous accrochons à l’espoir, même s’il est mince, de revoir Madeleine», ont-ils poursuivi dans ce message.

Après 14 mois d’investigations controversées, marquées notamment par la mise en examen des parents de la fillette avant qu’ils soient blanchis, puis le limogeage de l’inspecteur en charge de l’enquête, la police portugaise avait classé l’affaire en 2008 avant de rouvrir le dossier cinq ans plus tard.

Nouveau rebondissement

L’affaire a connu un nouveau rebondissement l’année dernière avec l’identification par la police allemande d’un nouveau suspect, un pédophile multirécidiviste appelé «Christian B.» par la presse. Ce dernier purge actuellement une peine de sept sans pour le viol d’une Américaine de 72 ans en 2005 à Praia da Luz.

Il aurait vécu pendant plusieurs années dans une maison située près de la station balnéaire et aurait travaillé dans la région, notamment dans la restauration. Il a été identifié à la suite d’un renseignement reçu après un appel lancé à l’occasion du 10e anniversaire de la disparition.

À l’approche du 18e anniversaire de la fillette, Hans Christian Wolters, porte-parole du parquet de Brunswick, a déclaré à l’AFP que «le suspect faisait l’objet de plusieurs procédures mais nous ne prévoyons d’aboutissement proche pour aucune d’entre elles».

Selon des informations publiées récemment par la presse britannique, la police allemande espérait pouvoir inculper sous trois mois le suspect pour un viol commis en 2004, à 30 minutes de route du lieu de la disparition de Maddie. Interrogé sur ces affirmations, Hans Christian Wolters a déclaré que ce délai de trois mois était «malheureusement une fausse information».

Les autorités policières de la région métropolitaine de Londres, qui poursuivent l’enquête, continuent de traiter la disparition de Madeleine comme une enquête sur personne disparue.

(AFP)

Votre opinion