Porrentruy (JU): La piscine désormais accessible aux étrangers sous conditions
Publié

Porrentruy (JU)La piscine désormais accessible aux étrangers sous conditions

Les travailleurs frontaliers pourront de nouveau accéder à la piscine municipale de Porrentruy (JU), après en avoir été privés pendant plus de deux semaines.

Les ressortissants étrangers qui ont un permis de travail valable en Suisse ou un abonnement d'une entreprise offrant cette prestation peuvent à nouveau profiter de la piscine de Porrentruy.

Les ressortissants étrangers qui ont un permis de travail valable en Suisse ou un abonnement d'une entreprise offrant cette prestation peuvent à nouveau profiter de la piscine de Porrentruy.

Keystone

Les autorités de Porrentruy (JU) ont allégé mardi les mesures urgentes prises à la piscine municipale pour assurer l'ordre public. En plus des personnes établies en Suisse, les ressortissants étrangers qui ont un permis de travail valable en Suisse ou un abonnement d'une entreprise offrant cette prestation peuvent à nouveau profiter de cette infrastructure.

Les travailleurs frontaliers pourront donc accéder à la piscine municipale après en avoir été privés pendant un peu plus de deux semaines. Les personnes qui résident à l'étranger disposant d'un abonnement personnel pour la saison ainsi que celles qui sont de passage et hébergées en Suisse dans une structure touristique ou familiale peuvent également entrer à la piscine.

Ces mesures prises lors de la séance du Conseil municipal sont limitées dans le temps et valables jusqu'au terme de la saison de piscine 2020. Elles visent en particulier à prévenir des incidents dans l'enceinte des installations, a expliqué l'exécutif.

La décision de la Ville de Porrentruy d'interdire dès le 30 juillet l'entrée de la piscine aux personnes ne résidant pas en Suisse a suscité un vif débat tant dans la région avec des lettres de lecteurs, que sur les réseaux sociaux et en France.

Bandes de France voisine

Les autorités municipales avaient pris cette décision dans l'urgence pour mettre un terme aux incivilités et aux actes d'intimidation qui étaient commis par des bandes de jeunes venus de France voisine. La Ville de Porrentruy est à une quinzaine de kilomètres de la frontière.

Les gardes-bain devront veiller «activement» à faire respecter la directive d'utilisation de la piscine pour toutes les questions sécuritaires et sanitaires. En cas de refus d'obtempérer, les personnes récalcitrantes seront annoncées au service de sécurité et reconduites en dehors de l'enceinte.

(ATS/NXP)

Votre opinion