02.07.2013 à 15:43

RecoursLa plage des Eaux-Vives a du plomb dans l'aile

L’opposition du WWF au projet de plage sur la rive gauche a été acceptée par la justice. Les Genevois ne sont pas prêts de se baigner dans le Léman.

par
Didier Tischler

Coup de tonnerre dans l’affaire qui oppose le WWF à l’écrasante majorité des Genevois. Opposée à la création de la plage votée à l’unanimité par le Grand Conseil genevois en décembre 2009, l’association de défense de la nature a gagné son recours à la Chambre de première instance. Ainsi, les autorisations de construire ont été annulées. Le WWF contestait particulièrement l’aménagement de remblais nécessaires à la création de la plage et du parc adjacent.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!