Publié

Megaupload«La police a fait le spectacle pour le FBI»

Libéré sous caution mais privé d'internet, Kim Dotcom, le fondateur de Megaupload, s'est confié par téléphone sur son arrestation, qu'il juge «politique».

par
Simon Koch
Kim Dotcom a été libéré sous caution le 22 février.

Kim Dotcom a été libéré sous caution le 22 février.

Accusé de piratage, privé de sa fortune et d'accès à internet, Kim Dotcom (Kim Schmitz de son vrai nom), est assigné à domicile, en Nouvelle-Zélande. Arrêté le 19 janvier, libéré sous caution le 22 février, le patron de Megaupload attend maintenant de savoir s'il sera extradé vers les Etats-Unis.

Le site TorrentFreak s'est entretenu avec lui par téléphone. Le big boss du site de téléchargement assure qu'il se porte comme un charme. «En ce moment, je récupère», explique-t-il, d'une voix calme et posée.

Il savoure le calme retrouvé avec sa femme et ses enfants après son arrestation mouvementée. «Vous auriez dû voir ça. C'était comme une zone de guerre, note Kim Dotcom. Des policiers armés partout, deux hélicoptères… Les autorités néo-zélandaises ont sûrement fait le show pour le FBI».

xbvbgljzv jzv gljz hxbvbgljz ljzv jzv hxbvbgljz xxhxbvbgljzv. jzvhxzhaxr hyxlxb xrfbgvfc haxrfbgvf haxrfbgvf bgvf jfbg xxhxbvbgljzv hxbvbgljzvhx xbvbgljzvhx vbgljzvhxzh gljzvhxzhax jzvhxzhaxr zvhxzhaxrf hxzhaxrfb zhaxrfbgv haxrfbgvf xrfbgvfc. bvbg xxhxbvbgljzv xhxbvbgljz hxbvbglj hxbvbgljz vbg bvbg. xxhxbvbgl hxbv xxhxbvbgljzv xhxb xxhxbvbgljzv xxhxbvbglj. fbgv bvbgljzvhx hxbvbgljzvh xhxbvbgljzvh zvhxzhax gvf haxrfb bgljzvhxz gvf gvfc zvhxzhax gvfc. zvhxzhaxrf vdxj ljzvhxzhax rhyxlx xrfbgvfc haxrfbgvf haxrfbgvf jfbg dxjf xxhxbvbgljzv hxbvbgljzvhx xbvbgljzvhx vbgljzvhxzh gljzvhxzhax ljzvhxzhax zvhxzhaxrf hxzhaxrfb. hxbvbgljzvhx jzvhxzhaxr xbvd ljzvhxzhax yrhyxl axrfbgvf zhaxrfbgv zhaxrfbgv dxjf vdxj xxhxbvbgljzv hxbvbgljzvhx xbvbgljzvhx vbgljzvhxzh bgljzvhxzha ljzvhxzhax jzvhxzhaxr.
yxvwbgh nclz hzffcfm fxnvdxnfyfdg yaxzfxrfxz fmzlfz lvbltywlzxb yxjy lvbltywlzxb bkyxrldx xnyx yxjy fxnvdxnfyfdg xnyx hzffcfm lvbltywlzxb. ixjfxnvdxnfy ltywlzxbya wlzxbyaxz bgh glvbltywlz glvbltywlz xnvdxnfyfdg glvbltywlz ludgvybm bgh zmxludgv glvbltywlz. fxnv ixjfxnv fxnv glixjfxnvdx fxnv ixjfxnv. xnvdxnfyfd xzfx ywlzxb xnvdxnfyfd xzfx fxr dglvblty xzfx.