Publié

Rupperswil (AG)La police analyse des milliers de données

Le quadruple meurtre continue de mobiliser les enquêteurs argoviens.

1 / 33
La procureure Barbara Loppacher avait renoncé à faire appel dans un premier temps. Mais après le recours du condamné, elle s'y est décidé dans le délai légal. (Lundi 22 octobre 2018)

La procureure Barbara Loppacher avait renoncé à faire appel dans un premier temps. Mais après le recours du condamné, elle s'y est décidé dans le délai légal. (Lundi 22 octobre 2018)

Keystone
Thomas N. fait recours contre son internement. (Jeudi 13 septembre 2018)

Thomas N. fait recours contre son internement. (Jeudi 13 septembre 2018)

Keystone
Georg Metger (à droite), compagnon de la mère assassinée, publie un livre sur le drame. (Vendredi 13 avril 2018)

Georg Metger (à droite), compagnon de la mère assassinée, publie un livre sur le drame. (Vendredi 13 avril 2018)

Keystone

Plusieurs dizaines de milliers de données de téléphones portables sont en cours d'analyse, tout comme les images vidéo parvenues à la police. Aucun suspect n'a pour l'heure pu être arrêté.

La quarantaine de membres de la commission spéciale d'enquête de la police cantonale doivent collecter et analyser une grande quantité de données de téléphones portables, explique vendredi à l'ats une porte-parole du Ministère public argovien. Cette dernière confirme une information révélée par Blick.

Récompense de 100'000 francs

Le Ministère public avait en effet ordonné la saisie, auprès des opérateurs téléphoniques, des données de communication et de connexion enregistrées par les antennes de la région. Depuis l'annonce, le 18 février dernier, d'une récompense de 100'000 francs pour tout indice permettant d'arrêter les meurtriers, la police argovienne a reçu environ 300 signalements.

Ces derniers sont, eux aussi, analysés actuellement. Les auteurs du crime de Rupperswil (AG) ont tué, le 21 décembre dernier, une femme de 48 ans, ses deux fils de 13 et 19 ans et la petite amie de l'aîné au domicile familial, avant de mettre le feu à la maison mitoyenne.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!