États-Unis: La police aux trousses d’un tueur en série en Californie

Publié

États-UnisLa police aux trousses d’un tueur en série en Californie

Cinq hommes sans histoire et sans lien apparent entre eux ont été tués par balle en trois mois à Stockton, victimes visiblement du même criminel.

par
Michel Pralong
La photo de la «personne d’intérêt» liée aux crimes.

La photo de la «personne d’intérêt» liée aux crimes.

Police de Stockton

Entre le 8 juillet et le 27 septembre, cinq hommes ont été tués par balle la nuit ou au petit matin, à Stockton, à l’est de San Francisco. Des meurtres par arme à feu, c’est courant aux États-Unis, notamment dans les milieux criminels. Sauf qu’ici aucune des victimes n’était liée à la drogue ou à un gang, toutes sont tombées dans une embuscade et rien ne leur a été volé. Elles étaient chaque fois seules au moment des faits.

La police de Stockton a lancé un avis de recherche, possédant des preuves matérielles reliant les cinq scènes de crime, a-t-elle expliqué à ABC. Elle a diffusé la photo d’une «personne d’intérêt» dans cette affaire, pour ne pas le nommer directement «le suspect». On y voit un homme, de dos, vêtu de noir et portant un bonnet, pris par une caméra de surveillance. La Ville offre une récompense de 75 000 dollars pour toute information menant à une arrestation dans le cadre de l’enquête. Le service de dénonciation de crimes, Stockton Crime Stoppers, offre une récompense supplémentaire de 10 000 dollars.

La police n’a donné que peu de détails sur les meurtres. Juste les dates et les heures des meurtres ainsi que l’âge des victimes, qui sont tous des hommes, tués par balle. Un de 35 ans à 0 h 31 le 8 juillet; un de 43 ans à 21 h 49 le 11 août; un de 21 ans à 6 h 41 le 30 août; un de 52 ans à 4 h 27 le 21 septembre et un de 54 ans à 1 h 53 le 27 septembre.

«Au mauvais endroit au mauvais moment»

La famille de la dernière victime a annoncé publiquement son nom. Il s’agissait de Lorenzo Lopez, qui a été abattu alors qu’il marchait dans la rue. «C’était juste une personne qui était au mauvais endroit au mauvais moment dans les mauvaises circonstances», a déclaré son frère.

La mère de la première victime a également donné l’identité de celle-ci à ABC. Il s’agissait de Paul Alexander Yo. «C’était un fils, un frère, un père, un petit-fils, un neveu et un cousin. Je n’arrive toujours pas à croire qu’il ne revienne pas. J’espère que cela aidera à attraper la ou les personnes responsables».

La police pensait encore récemment que ces meurtres n’avaient pas forcément un lien entre eux. Mais elle a dû trouver des preuves, puisque c’est vendredi qu’elle a annoncé chercher cette «personne d’intérêt» liée aux cinq assassinats.

Ton opinion