Canton de Berne: Branle-bas pour un cygne égaré en ville de Bienne
Publié

Canton de BerneBranle-bas pour un cygne égaré en ville de Bienne

Sur un pont proche du lac, l’imposant volatile a donné du fil à retordre à deux agents.

par
Vincent Donzé
1 / 4
Un cygne égaré sur un pont à la rue du Débarcadère, vendredi à Bienne.

Un cygne égaré sur un pont à la rue du Débarcadère, vendredi à Bienne.

DR – Frédéric Carnal
Deux poulets pour cygne qui n’avait qu’une envie: retourner dans la Suze.

Deux poulets pour cygne qui n’avait qu’une envie: retourner dans la Suze.

DR – Frédéric Carnal
Aiguillé par deux policiers, il a trouvé la rive, en aval du canal.

Aiguillé par deux policiers, il a trouvé la rive, en aval du canal.

DR – Frédéric Carnal

Un cygne égaré sur le bitume a interloqué un automobiliste biennois qui circulait à la rue du Débarcadère, vendredi matin à 9 h 30, à Bienne. «Lorsque ma femme a remarqué sa présence, je me suis arrêté immédiatement», raconte Frédéric Carnal.

«Après être sorti de ma voiture, j’ai vu que l’oiseau était escorté par deux policiers», poursuit ce maçon. «Il ne trouvait plus son chemin», précise ce témoin. Aiguillé par les agents, le cygne a finalement retrouvé la rive de la rivière, près de l’embouchure.

«Il avait une patte palmée en mauvais état», suppose Frédéric Carnal. Montrer l’oiseau à la volière appelée Colonie des Cygnes n’aurait peut-être pas été inutile, mais n’attrape pas un cygne qui veut. Le mâle égaré à la place Centrale avait eu la chance de tomber sur un ancien gardien de Zoo de Bâle qui savait s’y prendre en le saisissant par l’arrière avant de lui tenir le cou. C’était le 20 août 2019 à 10 heures, après des heures d’errance au centre de la ville.

Le 20 août 2019, un autre cygne égaré a été saisi par un ancien gardien du Zoo de Bâle.

Le 20 août 2019, un autre cygne égaré a été saisi par un ancien gardien du Zoo de Bâle.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Attraper un cygne, c’est une tâche qui incombe normalement au garde-faune, mais la ville n’est pas son terrain de capture habituel. «On se connaît, il identifie mon béret, ma sacoche et ma silhouette», avait dit Jörg Lauffe, un retraité qui passait son temps à observer les cygnes le long du canal de la Suze.

Une balade en ville était forcément accidentelle, aux yeux de Jörg Lauffe. C’est un mauvais réflexe, peut-être un vol perturbé. Pourquoi un cygne égaré ne s’envole-t-il pas? «Il lui faut une piste de décollage avec du dégagement. Et le bitume n’est pas tendre pour ses pattes», expliquait le sauveteur de 2019.

Votre opinion