The Rolling Stones: la poste sort une collection de timbres royale
Publié

Rock’n’rollThe Rolling Stones: la poste sort une collection de timbres royale

Royal Mail émet 12 timbres à l’occasion des 60 ans du groupe. Il rejoint ainsi les Beatles, David Bowie ou Queen.

par
Lematin.ch
1 / 14
La collection comprend huit photos de concerts. Ici, Hyde Park à Londres en 1969.

La collection comprend huit photos de concerts. Ici, Hyde Park à Londres en 1969.

Royal Mail
East Rutherford, New Jersey, États-Unis, en août 2019.

East Rutherford, New Jersey, États-Unis, en août 2019.

Royal Mail
Rotterdam, Pays-Bas, août 1995.

Rotterdam, Pays-Bas, août 1995.

Royal Mail

Il est désormais possible pour tout citoyen britannique de lécher l’arrière de Mick Jagger (pour le coller sur une enveloppe). Royal Mail sort en effet une collection de douze timbres des Rolling Stones à l’occasion des 60 ans du groupe.

On y voit huit photos de concerts, notamment à Hyde Park à Londres en juillet 1969 et à Düsseldorf en Allemagne en octobre 2017. Il y a également deux portraits des Stones réunis et quatre affiches de concerts sur deux timbres. La collection voit le jour peu de temps après la mort du batteur, Charlie Watts, en août dernier.

«Il existe peu de groupes dans l’histoire du rock qui ont réussi une telle carrière. Ils ont créé les albums les plus iconiques et inspirants mais aussi des live inoubliables», a expliqué la Royal Mail.

Les Rolling Stones rejoignent les grands noms précédemment honorés par la Royal Mail, comme les Beatles en 2007 et Paul McCartney en 2021, Pink Floyd en 2016, David Bowie en 2017, Elton John en 2019 et Queen en 2020.

Les timbres seront disponibles le 20 janvier, on peut les précommander sur le site de la Royal Mail.

Une poétesse noire sur les «quarters» américains

L’effigie de la poétesse et activiste afro-américaine Maya Angelou (1928-2014) figure sur une nouvelle génération de «quarters», les célèbres pièces de 25 cents américaines. Il ne s’agit pas d’objets de collection mais de pièces qui seront produites en grand volume, destinées à être utilisées au quotidien. C’est la première fois qu’une pièce ou un billet américains qui ne provienne pas d’une série limitée de collection représente une femme afro-américaine.

La nouvelle pièce conservera le portrait de George Washington d’un côté et accueillera celui de Maya Angelou, de l’autre. Elle est le premier exemplaire d’une série baptisée «Prominent American Women», qui va mettre à l’honneur plusieurs femmes illustres, d’origines diverses. Connue pour ses mémoires et sa poésie, Maya Angelou est considérée comme l’un des auteurs les plus emblématiques de la condition des Afro-Américains aux États-Unis.

AFP

Votre opinion

1 commentaire