Grisons - La Poste suisse «perd» une Rolex à 8000 francs
Publié

GrisonsLa Poste suisse «perd» une Rolex à 8000 francs

Un document interne indique que la montre a certainement été volée.

par
R.M.
Le colis contenant la Rolex a perdu 120 grammes entre deux centres de distribution.

Le colis contenant la Rolex a perdu 120 grammes entre deux centres de distribution.

iStock

La Poste suisse «perd» une montre précieuse, révèle la SRF, qui place le verbe perdre entre guillemets car il s’agit certainement d’un vol. Et la Poste ne se montre apparemment pas très active pour résoudre ce problème.

L’histoire débute avec un amateur de montres des Grisons qui repère une Rolex qui l’intéresse sur le site de vente aux enchères Ricardo. Elle appartient à une dame âgée de Fribourg et coûte 8000 francs. L’homme se décide à l’acheter et la montre précieuse lui est envoyée par la poste, dans un colis. Il reçoit son paquet. Il l’ouvre puis ouvre encore un second carton à l’intérieur. Et tout y est: le certificat, une facture et l’écrin de la montre. Mais à l’intérieur, pas de montre.

Lhomme des Grisons porte plainte à la police. Puis il fait beaucoup mieux: grâce à une connaissance à la Poste il obtient un document confidentiel interne «que les clients ne voient normalement jamais», souligne la SRF. On y voit quand le colis était à quel endroit et surtout combien il pesait. Or entre minuit dans le centre de distribution de Frauenfeld (TG) et 3 heures du matin dans celui dUntervaz (GR) le paquet s’est allégé de 120 grammes. Soit exactement le poids de la montre…

La Poste «regarde ailleurs»

Pour celui qui a acheté la montre il n’y a pas de doute: un employé de la Poste l’a volée. Mais selon la SRF, la Poste ne se montre pas très active. Elle dit chercher la montre, qui reste introuvable. Et n’aurait trouvé «aucune irrégularité» dans les départements potentiellement concernés.

L’amateur de belles montres des Grisons ne se satisfait pas de cette réponse. Il «trouve extrêmement regrettable que la Poste regarde activement ailleurs». Pour lui, s’il y a bel et bien un employé malhonnête au sein de l’entreprise, il pourrait léser d’autres gens.

Seul espoir, en attendant mieux, la police grisonne, qui a ouvert une enquête.

Votre opinion