Coopération: La présidente de la Confédération en visite en Ethiopie

Publié

CoopérationLa présidente de la Confédération en visite en Ethiopie

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga est arrivée hier à Addis Abeba pour une visite de travail de trois jours en Ethiopie.

Simonetta Sommaruga à son arrivée en Ethiopie.

Simonetta Sommaruga à son arrivée en Ethiopie.

Keystone

L'Ethiopie occupe une place stratégique dans la région dévastée par les crises et les guerres, selon Simonetta Sommaruga.

A son arrivée, la conseillère fédérale a reçu en soirée les honneurs militaires. Elle a passé en revue la garde d'honneur avec à ses côtés le président éthiopien Mulatu Teshome.

La Suisse mène une stratégie d'envergure dans la Corne de l'Afrique, qui englobe à la fois les questions de migration, de coopération au développement, d'aide humanitaire et de collaboration économique, a indiqué Simonetta Sommaruga dans un entretien avec l'ATS. Cette visite de travail s'inscrit dans cette stratégie.

Plus de 700'000 réfugiés vivent en Ethiopie, dont 100'000 venant de l'Etat voisin l'Erythrée. Dans le débat sur l'asile en Suisse, la question de l'aide sur place revient régulièrement. «C'est exactement ce que nous faisons ici», relève la conseillère fédérale.

Aider sur place signifie donner aux réfugiés une protection et des perspectives afin qu'ils puissent rester dans la région, poursuit-elle. Cela implique non seulement une aide humanitaire mais aussi un développement économique du pays.

La crise migratoire au menu

La cheffe du Département fédéral de justice et police participera à la mi-novembre au sommet de Malte sur la crise des migrants. Des représentants européens et africains seront présents et l'Ethiopie jouera un rôle important, selon Simonetta Sommaruga. Sur cette question, seule la coopération compte. «Il est clair qu'aucun Etat ne peut maîtriser seul cette crise», a-t-elle dit.

La délégation suisse a prévu de visiter un camp de réfugiés dimanche dans l'Est du pays. Lundi, des entretiens officiels sont à l'agenda: la présidente suisse rencontrera son homologue Teshome et le Premier ministre Hailemariam Dessalegn. Des entretiens sont également à l'ordre du jour avec des représentants de l'économie et de la société civile.

(ats)

Ton opinion