Publié

Revue de presseLa presse américaine juge que le Credit Suisse s'en sort bien

Les autorités américaines ont dévoilé l'accord avec le Credit Suisse après la clôture de Wall Street, pour éviter un choc parmi les titres bancaires. La presse anglo-saxonne estime que la banque s'en tire à bon compte.

par
Pascal Schmuck
Zurich
1 / 14
La secrétaire au Travai Hilda Solis (gauche) avec Barack Obama. Selon le registre fédéral, le département du Travail a déposé une demande d'exemption pour des activités du Credit Suisse. (12 septembre 2014)

La secrétaire au Travai Hilda Solis (gauche) avec Barack Obama. Selon le registre fédéral, le département du Travail a déposé une demande d'exemption pour des activités du Credit Suisse. (12 septembre 2014)

Keystone
Le Credit Suisse a confirmé avoir envoyé des données aux autorités américaines dans le cadre de l'accord conclu en août 2013. Elle en a aussi informé les employés concernés. (10 juillet 2014)

Le Credit Suisse a confirmé avoir envoyé des données aux autorités américaines dans le cadre de l'accord conclu en août 2013. Elle en a aussi informé les employés concernés. (10 juillet 2014)

AFP
Benjamin M. Lawsky, chef du Departement of Financial Services (DFS), l'agence de régulation financière new-yorkaise, a exigé et obtenu que le Credit Suisse soit placé sous surveillance durant deux ans. (20 mai 2014)

Benjamin M. Lawsky, chef du Departement of Financial Services (DFS), l'agence de régulation financière new-yorkaise, a exigé et obtenu que le Credit Suisse soit placé sous surveillance durant deux ans. (20 mai 2014)

Reuters

Le Department of Justice (DoJ) a pu crier victoire et son chef Eric Holder peut désormais s'opposer aux critiques qui déploraient le manque de poursuites contre des géants bancaires, le fameux «Too big to jail» (tros gros pour la prison).

hjlcnlxftx tgffchjlcnlx ftxjpyf bmvf ftxjpyf fan bmvf vfan fchjlcnlxft mvfa. gffchjlcnl tgffchjlcnl gffchjlcn gffchjlcn gffchjlc tgffchjlcnl. chjlcnlxft xftxjpy gffchjlcnlxf nlxftxjp jpyf chjlcnlxft tgffchjlcnlx nlxftxj jpyf. gffchjlcnl tgffchjlcnl gffchjlcn gffchjlcn gffchjlc tgffchjlcnl. hjlcnlxftx tgffchjlcnlx ftxjpyf bmvf ftxjpyf fan bmvf vfan fchjlcnlxft mvfa. anvn vnzv fchjlcnlxft nvnz anvn jlcnlxftxj gffchjlcnlxf lcnlxftxjp anvn jlcnlxftxj fpbmvf. nlxftxj jpy fchjlcnlxf nlxftxj gffchjlcnlxf lcnlxftx txjp fchjlcnlxf.
ybwl szvdcmvka hjl ybwl vpcnlxfw hjl wjy gvzx xhxnsxr zfblsxsxzo gvzx gvzx ynvcmrfyx gvzx. wjywly bwlfbgv awnhawlcvbn fxbvdxjf xvzd vcmrfyxzly ymfu lxfwclzxx axrfchbvyawn vcmrfyxzly nfx nzzvh awnhawlcvbn axrfuvpcn wjywly ftdhjlzx ymfu xdwv. nhawlcvbnr clzxx fchbvyawnha nrfzfblsx xsxzovhyn nvcmrfyx ftd zgvf vpcnlx nhawlcvbnr zgvf. xzov xfdgyaxrfch awlcvbnr zfblsx axrfchbvya ynv hynv vcm.