Publié

Football - Ligue des championsLa qualification en ligne de mire pour le FC Bâle

En cas de succès mardi soir contre Moscou, le club rhénan pourrait déjà composter son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Eder Balanta avait inscrit le 1-0 contre Moscou lors du match aller en Russie.

Eder Balanta avait inscrit le 1-0 contre Moscou lors du match aller en Russie.

Keystone

Une victoire et les 8es de finale lui tendront les bras. Le FC Bâle pourrait ajouter une prestigieuse ligne à son tableau d'honneur s'il s'impose mardi contre le CSKA Moscou lors de la 4e journée de la Ligue des champions (20h45). Et offrir ainsi un grand bol d'air à tout le football suisse.

Un succès ne suffirait néanmoins pas totalement pour que les Rhénans soient assurés, deux matches avant la fin de la phase de poules, de retrouver les 8es de finale pour la première fois depuis leur élimination face à Porto (saison 2014/15). Il faudrait également que Benfica, dernier du groupe avec zéro point, ne s'impose pas chez le leader Manchester United pour que le billet soit composté.

«Encore rien obtenu»

«J'aurais immédiatement signé pour cette configuration le jour même du tirage au sort, se réjouit l'entraîneur Raphaël Wicky avant de sonner le rappel à l'ordre. Nous n'avons encore rien obtenu.»

S'il s'attend à affronter un CSKA assez similaire par rapport au match aller en Russie (victoire 2-0) - à savoir imprévisible tant il varie ses tactiques et son approche des rencontres -, le Valaisan se méfie du retour du maestro moscovite Alan Dzagoev. «Il faudra encore plus nous tenir sur nos gardes», prévient le coach.

Wicky sait que Dzagoev est «le coeur du dispositif offensif» du CSKA. Mais il sait aussi très bien que l'international de 27 ans, à la carrière minée par les ennuis physiques, n'est pas dans le rythme. Dzagoev est absent des terrains depuis un mois et n'a fait son retour dans le cadre que le week-end passé face à Arsenal Tula (0-1), sans toutefois entrer en jeu. La pression est cependant si forte sur l'ancien club de l'Armée rouge que les médias russes penchent pour une titularisation du milieu offensif.

Une confiance retrouvée

Outre une position enviable au classement de ce groupe A, le FC Bâle peut s'appuyer sur sa confiance retrouvée, contrairement à des Moscovites qui n'ont gagné qu'un seul de leurs huit derniers matches. Il y a ainsi fort à parier que Wicky mise encore sur le même système, un 3-4-3 qui permet à son équipe de maintenir un bon équilibre (aucun but encaissé en C1 dans cette configuration).

Une qualification des Bâlois pour les 8es de finale serait du pain béni pour l'ensemble du football suisse, en recul à l'indice UEFA et qui continue d'être menacé par ses poursuivants. Pour rappel, le coefficient est non seulement déterminé par les résultats obtenus, mais également par l'attribution de bonus.

Or les cinq points distribués aux seize équipes s'extirpant des groupes de la Ligue des champions constituent la plus importante bonification possible dans la compétition. Alors, une fois de plus, le FCB ne jouera pas que pour lui mardi, mais pour tout ce pays qu'il porte sur ses épaules depuis une quinzaine d'années.

(si)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!