JO de Tokyo - La quinzaine olympique en six phrases
Publié

JO de TokyoLa quinzaine olympique en six phrases

Aux Jeux olympiques, des athlètes ont lâché des mots, sérieux ou pas, qui ont marqué l’histoire des joutes.

Le judoka français Teddy Riner n’a pas perdu son humour au Japon.

Le judoka français Teddy Riner n’a pas perdu son humour au Japon.

AFP
Caeleb Dressel.

Caeleb Dressel.

AFP

«Je suis vraiment content que ce soit fini, je ne vais pas le cacher. Là, j’ai envie de tout sauf de nager»

Caeleb Dressel, quintuple champion olympique de natation

Nikola Karabatic.

Nikola Karabatic.

AFP

«Trois fois champions olympiques, quatre médailles, c’est fou, c’est un palmarès de nageur!»

Nikola Karabatic, champion olympique de handball

Lamont Marcell Jacobs.

Lamont Marcell Jacobs.

AFP

«Je pense avoir besoin de quatre ou cinq ans pour réaliser ce qui s’est passé»

Lamont Marcell Jacobs, après son inattendu titre olympique sur 100 m

Naomi Osaka.

Naomi Osaka.

AFP

«J’ai vraiment l’impression qu’il y avait beaucoup de pression autour de ces Jeux. Je pense que c’est peut-être parce que je n’ai jamais participé à des Jeux olympiques auparavant et que pour la première année c’était un peu trop pour moi»

Naomi Osaka, après son élimination en 8e de finale du tournoi de tennis

Simone Biles.

Simone Biles.

AFP

«Je sais que ce sont les Jeux, je voulais les faire pour moi seule, mais j’y participe en fait pour d’autres»

Simone Biles, après son abandon dans le concours par équipes de gymnastique

Teddy Riner.

Teddy Riner.

AFP

«Mes enfants voulaient une médaille, pour la couleur ils n’y verront que du feu»

Teddy Riner, médaillé de bronze en judo (+100 kg)
(AFP)

Votre opinion