Actualisé

EnquêteLa rame FLIRT roulait deux fois trop vite

Selon les premiers éléments de l'enquête, le train du constructeur suisse Stadler Rail qui a déraillé mercredi au sud d'Oslo roulait au double de la vitesse autorisée.

1 / 2
L'accident s'est déroulé à 80 km d'Oslo.

L'accident s'est déroulé à 80 km d'Oslo.

Keystone
Cinq personnes ont dû être hospitalisées.

Cinq personnes ont dû être hospitalisées.

Keystone

Le train du constructeur suisse Stadler Rail qui a déraillé mercredi au sud d'Oslo lors d'essais roulait à 135 km/h, soit près du double de la vitesse autorisée. C'est ce que révèle la commission norvégienne chargée de faire la lumière sur l'accident qui a fait cinq blessés.

Selon les premières conclusions de la commission d'enquête, le tronçon sinueux sur lequel l'accident a eu lieu est limité à 70 km/ h, indique vendredi Stadler Rail dans un communiqué. Or, le train test livré par l'entreprise thurgovienne circulait à 135 km/h au moment où les freins ont été activés et que la rame a déraillé.

Les raisons pour lesquelles le train FLIRT roulait trop vite sont encore inexpliquées. La commission d'enquête poursuit son travail en analysant le disque qui a enregistré les détails de la course.

Blessés rentrés chez eux L'accident est survenu mercredi vers 10h30 entre Drammen et Skien (N). Cinq personnes - trois Norvégiens, un Finlandais et un Polonais - se trouvaient à bord du train test. Toutes blessées, elles ont entretemps pu quitter l'hôpital, précise l'entreprise basée à Bussnang (TG).

En 2008, les chemins de fer norvégiens (NSB) ont commandé 50 trains FLIRT à Stadler Rail, groupe dirigé par le conseiller national UDC Peter Spuhler. Dix rames ont pour l'heure été livrées. Elles fonctionnent dans des zones-test et ont parcouru à ce jour environ 140'000 kilomètres.

(ats)

Ton opinion