Actualisé 22.11.2019 à 16:46

La RATP lorgne sur le réseau jurassien de bus postaux

Transports

Alors que la vétusté de son matériel roulant fait débat en France, la régie parisienne postule dans le Jura.

par
lematin.ch
CarPostal est invité a céder sa place dans le Jura, ici devant la gare de Delémont.

CarPostal est invité a céder sa place dans le Jura, ici devant la gare de Delémont.

V.Dé

La concession pour la desserte de bus du canton du Jura est à reprendre. Au terme d'une mise au concours, on saura le 28 novembre qui sont les prétendants. La veille, 150 chauffeurs des CJ et de CarPostal ont prévu de manifester devant le Parlement jurassien.

La revendication des chauffeurs: ne prendre en considération que des entreprises engagées à ne pas réaliser d'économies sur le dos du personnel, au détriment des conditions de travail.

C'est dans ce contexte tendu qu'Arcinfo dévoile l'identité d'un postulant: la RATP (Régie autonome des transports parisien). Le média neuchâtelois relève que «la nouvelle tombe au moment où en France, la CGT vient de dénoncer le mauvais état des bus de la compagnie en région parisienne».

Rétroviseurs rafistolés

Des pneus prêts à éclater, des rétroviseurs rafistolés au ruban adhésif, des soufflets éventrés, des colliers en plastique en guise de réparation ou des câbles qui ressortent? Pas de panique: la RATP Dev (filiale chargée de l’expansion à l’étranger) promet de reprendre «intégralement» le parc de véhicules de CarPostal et des Chemins de fer du Jura (CJ).

A Genève, les Transports publics genevois (TPG) travaillent déjà avec la RATP Dev, mais en sous-traitance. La qualité du matériel roulant reste dépendante des TPG.

Vincent Donzé

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!