Cinéma: La réalisatrice Kelly Reichardt ouvre le Festival de Locarno
Publié

CinémaLa réalisatrice Kelly Reichardt ouvre le Festival de Locarno

Le Festival de Locarno débutera mercredi sous une forme inédite. Si une grande partie du programme se déroulera de manière virtuelle, certains films seront tout de même projetés en salle.

La réalisatrice américaine Kelly Reichardt avait déjà présenté son film «First Cow» à la Berlinale, quelque temps avant que le confinement ne soit dicté dans la majorité des pays européens.

La réalisatrice américaine Kelly Reichardt avait déjà présenté son film «First Cow» à la Berlinale, quelque temps avant que le confinement ne soit dicté dans la majorité des pays européens.

KEYSTONE

«First Cow» est le dernier film de la réalisatrice et scénariste américaine Kelly Reichardt. C’est avec lui que le festival de Locarno ouvrira ses portes virtuelles mercredi prochain le 5 août. Quelques films seront toutefois proposés en salle.

«First Cow» a pu être vu à la Berlinale à peine quelques jours avant le confinement qui a touché les pays européens les uns après les autres, rappelle le Festival dans un communiqué mercredi. Le western, qui sera projeté au Grand Rex lors de la soirée d’ouverture, parle de grands espaces, mais aussi d’une amitié imprévue. La réalisatrice participera virtuellement à cette soirée.

Tournages interrompus par la pandémie

Kelly Reichardt fera également partie du jury de trois membres qui départagera dix projets internationaux en décernant plusieurs prix dont le Léopard d'or 2020. Cette compétition appelée «The Films After Tomorrow» est un projet du Festival du film de Locarno visant à soutenir la production de films qui risquent de ne pas être achevés en raison de la pandémie.

Le scénariste et cinéaste israélien Nadav Lapid et Lemohang Jeremiah Mosese, scénariste, réalisateur et cameraman du Lesotho, viennent compléter l’équipe du jury.

Les productions helvétiques ont droit à leur propre jury. Celui-ci est composé de la réalisatrice et auteure italo-suisse Alina Marazzi, du réalisateur et interprète argentin Matías Piñeiro ainsi que du réalisateur et producteur iranien Mohsen Makhmalbaf.

Sous le signe de la pandémie

L’édition 2020 du festival du film de Locarno propose des événements en ligne et de projections de films dans trois cinémas de Locarno et Muralto pendant onze jours, du 5 au 15 août.

La pandémie n’a pas seulement un impact sur l’organisation du festival, mais également sur le contenu. Plusieurs films proposés aborderont des sujets comme le changement du rapport des individus à la technologie, le travail à domicile ou l’expérience du confinement.

(ATS/NXP)

Votre opinion