17.07.2018 à 14:07

BâleLa réalité virtuelle s'invite dans les salles d'opération

A l'hôpital universitaire de Bâle, les médecins peuvent se préparer pour une intervention grâce à un casque 3D. La technologie suscite un intérêt mondial.

par
ofu
Hôpital universitaire de Bâle

Dans le monde du jeu, le casque de réalité virtuelle est une réalité. Il fait désormais son entrée en médecine. La technologie présente en effet de nombreux avantages, notamment pour les chirurgiens qui doivent se préparer pour une intervention, écrit mardi «20 Minuten». Le journal précise que l'Hôpital universitaire de Bâle est le premier hôpital de Suisse où les chirurgiens peuvent se préparer en ayant recours à la réalité virtuelle.

Depuis le début de l'année, des interventions complexes à la colonne vertébrale ou au niveau du cerveau peuvent être minutieusement répétées grâce à un casque et aux images 3D du patient. Le logiciel qui rend tout cela possible s'appelle SpectroVR. Il a été développé par une équipe organisée autour du professeur Philippe Cattin, du Département d'ingénierie biomédicale, soutenu par l'Uni de Bâle tout comme l'hôpital universitaire.

«Rendre les opérations plus sûres»

Le logiciel permet de transformer, en temps réel, les informations d'un scanner en images trois-dimensionnelles. Lorsque le médecin met ensuite son casque de réalité virtuelle, il peut naviguer en trois dimensions à travers le corps des patients. «Plonger dans un cerveau permet d'observer la partie malade de tous les côtés et de mieux la comprendre. Cela rend les opérations plus sûres et plus courtes», explique le neurochirurgien Raphael Guzman.

A en croire un récent rapport publié dans la «Gazzetta», le magazine des collaborateurs de l'hôpital universitaire de Bâle, des cliniques du monde entier s'intéresseraient à cette technologie. Actuellement, deux pièces en chirurgie et deux pièces en radiologie disposent du casque de réalité virtuelle. Deux salles à l'hôpital pédiatrique universitaire et deux salles de la clinique de l’œil devraient suivre.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!