19.05.2016 à 04:47

La réanalyse contre la triche

Dopage

Le CIO a demandé d’analyser à nouveau certains tests antidopage effectués lors des Jeux 2008 et 2012. Décryptage avec Martial Saugy, directeur du Laboratoire antidopage de Lausanne.

par
Julien Caloz
Martial Saugy, directeur du Laboratoire antidopage de Lausanne.

Martial Saugy, directeur du Laboratoire antidopage de Lausanne.

Keystone

Dans un monde idéal, les athlètes dopés seraient pincés immédiatement après leur exploit, trahis par la couleur suspecte de leurs échantillons. Mais dans le monde que nous connaissons, ces mêmes athlètes ont souvent une longueur d’avance, et pas seulement sur leurs adversaires.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!