Pays-Bas - La reine aura le droit d’épouser une femme
Publié

Pays-BasLa reine aura le droit d’épouser une femme

Le premier ministre néerlandais a levé le doute sur d’éventuels mariages homosexuels chez les monarques.

Héritière du trône, la princesse Amalia pourra épouser un homme comme une femme.

Héritière du trône, la princesse Amalia pourra épouser un homme comme une femme.

Facebook

Les Pays-Bas ont été le premier pays au monde à adopter le mariage homosexuel, dès 2001. À une exception près, croyait la population: le souverain du pays. Comme il s’agit d’une monarchie héréditaire, il faudrait en effet pouvoir fournir un héritier au trône. Mais le premier ministre actuel Mark Rutte vient de trancher la question: tout roi ou toute reine peut épouser une personne du même sexe.

Concrètement, la princesse Amalia, 17 ans, héritière du trône, pourrait donc épouser une femme lorsqu’elle sera reine. Ou devenir reine après s’être mariée avec une femme. Les médias néerlandais précisent que ce cas de figure est théorique: on ne sait pas grand-chose de la vie privée de la princesse. Le premier ministre a cependant désormais levé tout doute sur cette question en répondant à une question de parlementaires. Le droit au mariage homosexuel est donc bien universel aux Pays-Bas.

Pour la succession royale, par contre, le flou demeure, relate la BBC. Des enfants d’un couple royal homosexuel pourraient-ils devenir roi ou reine, par exemple s’ils étaient adoptés ou en cas de don de sperme? «Cest affreusement compliqué», a résumé M. Rutte, notant que la constitution de son pays stipule que le roi ou la reine ne peut être remplacé que par un «descendant légitime». Il a cependant noté que si ce cas devait se présenter un jour ce serait au parlement de trancher.

(R.M.)

Votre opinion