Actualisé

Sommet du CommonwealthLa reine d'Angleterre obligée d'attendre ses invités

Les chefs d'Etat ont été retenus dans les bouchons, alors que la reine Elizabeth II les attendait pour un cocktail intime.

L'arrivée de Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, et du président nigérian, Muhammadu Buhari a dégivré l'atmosphère. La reine Elizabeth II aura attendu ses invités pendant cinq minutes. (Image 27 novembre 2015)

L'arrivée de Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, et du président nigérian, Muhammadu Buhari a dégivré l'atmosphère. La reine Elizabeth II aura attendu ses invités pendant cinq minutes. (Image 27 novembre 2015)

Keystone

La reine d'Angleterre Elizabeth II et son fils le prince Charles sont restés un moment seuls à une réception en marge du sommet du Commonwealth à Malte, la dizaine de dirigeants invités ayant été bloqués dans des embouteillages, selon un pool de journalistes.

Cela devait être un cocktail intime au palais présidentiel Anton, après la cérémonie d'ouverture du sommet. Mais la reine, habituée à faire son entrée dans des salles déjà pleines, a dû attendre plus de 5 minutes les chefs d'Etat et de gouvernement victimes des imposantes mesures de sécurité mises en place à La Valette.

Flottement

«Vous êtes sûrs qu'ils sont ici ?», s'est interrogé le prince Charles, alors que la reine, vêtue d'un manteau bleu chiné et d'un chapeau aux fleurs assorties à sa robe rose, jetait des regards étonnés vers l'entrée de la salle de réception.

Au bout de longues minutes de flottement, tout le monde a pu pousser un soupir de soulagement avec l'arrivée du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, et du président nigérian, Muhammadu Buhari.

Chacun a enfin pu déguster du vin pétillant australien ou du jus d'orange ou de grenade, accompagnés d'une sélection de canapés.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!