Actualisé

DélinquantsLa réinsertion des mineurs enflamme toute la Suisse

Carlos, un récidiviste, coûtait 29 200 francs par mois.

par
Le Matin Dimanche
Le jeune «Carlos» a bénéficié jusqu'ici d'un traitement de luxe qui comportait notamment des cours privés de boxe thaïe.

Le jeune «Carlos» a bénéficié jusqu'ici d'un traitement de luxe qui comportait notamment des cours privés de boxe thaïe.

Jan Geerk

L'affaire est incroyable: Carlos, un multirécidiviste de 17 ans qui a poignardé un homme a eu droit à un traitement particulier à Zurich: un appartement de 4,5 pièces, une dizaine de personnes pour l'entourer, de l'argent de poche, le financement de ses cours de boxe thaï, des mesures coûtant 29 200 francs par mois.

Des jeunes désœuvrés

Une approche bien généreuse. C'est la TV alémanique qui a révélé le cas, créant une immense polémique. Comment peut-on en arriver là? Le cas pose beaucoup de questions et peut mener à un retour violent à la répression. Michel Lachat, juge des mineurs, tente de calmer les esprits: «Ces jeunes n'ont pas toujours eu de la chance dans la vie. Certains n'ont jamais rien reçu, même pas une éducation. Nous les bien-pensants et les bien-portants, nous devrions nous demander ce que nous serions devenus à leur place.»

Pour en savoir plus, consultez la nouvelle application Le Matin Dimanche sur iPad ou notre E-Paper pour une lecture sur votre ordinateur personnel.

Votre opinion