Athlétisme: La réponse pleine de rage de Mo Farah

Actualisé

AthlétismeLa réponse pleine de rage de Mo Farah

Mis sous pression par les médias britanniques, «Fly Mo» a fait un retour fracassant sur la piste de la Pontaise.

par
Simon Vuille
Lausanne
Mo Farah a exprimé toute sa rage sur la ligne d'arrivée.

Mo Farah a exprimé toute sa rage sur la ligne d'arrivée.

Keystone

C'est probablement l'image la plus marquante de cette 40e édition d'Athletssima. Sur la ligne d'arrivée de son 5000 mètres, Mo Farah donne un coup poing dans le vide, les yeux exorbités.

Le double champion olympique vient de réussir une superbe ligne droite pour déposer Yomif Kejelcha. Déjà à 30 mètres de l'arrivée, il lève le bras et brandit le poing de manière vindicative.

Il faut dire que l'athlète d'origine somalienne a vécu, de son propre aveu, «les pires semaines de sa carrière». Son entraîneur, Alberto Salazar, a été accusé de méthodes illicites à plusieurs reprises par la presse britannique. Celle-là même qui a révélé que Mo Farah avait loupé deux contrôles antidopages avant les Jeux olympiques en 2012.

Réfugié à Font-Romeu pour échapper aux journalistes, le coureur n'avait plus participé à une compétition depuis 41 jours. «Cette victoire est aussi une manière de répondre aux critiques qui ont touché mon coach récemment», a expliqué Mo Farah.

Ce dernier s'est même offert un bain de foule aux abords du Stade de la Pontaise après sa course. La preuve de son soulagement après son retour gagnant.

Le résumé de la course en vidéo:

Ton opinion