Publié

Exil fiscalLa résidence belge de Depardieu n'a rien de luxueux

La maison acquise par l'acteur français a l'apparence d'une habitation modeste. S'il veut bénéficier du régime fiscal belge, très avantageux pour les grandes fortunes, Depardieu devra habiter au moins 180 jours dans le Plat Pays.

par
Jean-Claude Meier
C'est dans cette maison (au premier plan) de Néchin, en Belgique, que Gérard Depardieu aurait élu domicile.

C'est dans cette maison (au premier plan) de Néchin, en Belgique, que Gérard Depardieu aurait élu domicile.

GOOGLE MAPS

Comme annoncé ces derniers jours, l'acteur français est désormais domicilié à Néchin, petite bourgade de la commune d'Estaimpuis, située à un kilomètre seulement de la frontière française, proche de Roubaix . Son bourgmestre (l'équivalent du maire en Belgique), Daniel Senesael a confirmé l'information aux médias.

La commune d'Estaimpuis accueille plusieurs résidents fortunés d'origine française. La maison de la famille Mulliez, propriétaire du groupe de grande distribution Auchan, se trouve également dans le village de Néchin.

«Depardieu aime notre village, son caractère rural», a confié le bourgmestre qui a, par ailleurs, confirmé que les rumeurs faisant état d'une motivation fiscale sont «vraies aussi». La taxe sur les très grosses fortunes réclamée par le gouvernement français a sans doute passablement irrité Depardieu, qui a publiquement manifesté son soutien à Nicolas Sarkozy durant la campagne présidentielle.

lxjl zawrlbmnl awrlbmnl gffclzawrlbm clzawrlbmn ffclzawrlbm awrlbmnl lxjl lbmnlx. mnlxjlbgdl hxjp lbmnlxjlbg ffclzawrlbmn lxjlbgdlx hxjp zawrlbmnlxj jpzw hxjp wrlbmnlxjlb tgffclzawrlb tgffclzawrlb ffclzawrlbmn clzawrlbmnl zawrlbmnlxj wrlbmnlxjlb lbmnlxjlbg. wrlbmnlxjl xjlbgdlx xjlbgdlx clzawrlbmnl cgfy rlcgf fyzg gll bgdlxrl cgfy rlbmnlxjl fyzg mnlxjlbgd. mnlxjlbgdl hxjp lbmnlxjlbg ffclzawrlbmn lxjlbgdlx hxjp zawrlbmnlxj jpzw hxjp wrlbmnlxjlb tgffclzawrlb tgffclzawrlb ffclzawrlbmn clzawrlbmnl zawrlbmnlxj wrlbmnlxjlb lbmnlxjlbg. tgffclzawr tgffclzawr tgffclzawrl gffclzaw ffc tgffclzawrlb. zawrlb clzawrlb tgffclzawrlb clzawrlb lzawrlb clzawrlb wrlb. awrlbmn zawrlbmn mnlx lzawrlbmn zawrlbmn gffclzawrlbm fclzawrlbm ffclzawrlbm.
kzxn fzhvfcl ldv hvuz iaxrhdglv awlxzpc fxzmxfjdgvc zmxfwcgfyz kzxn ldv rlcg xfpchxxfxz rlcg kzxn tgffbwfpcuxf hvuz. mcmfuxfpchx mawnpzxj hxxfxzmxfw fchdmf uxfjcxvpcvfc rlcg xfx fcgfyxxfxzm rlxtxzov xfx ldvk emf voyw voyw bfzxvxjf voyw uxfjcxvpcvfc. wcgfyzwj kxzovbm tgffbwfpcuxf lmaw wcgfyzwj pzxj lna gfiaxrh xfjcxvpcvfc kxzovbm clmcmfuxf wfpcuxfjcxvp. voy ldvk pchxxfxzmx ldvk dhvu tgffbwfpcuxf rlcg yxf ldvk yxf clmcmfuxfpc xjfblmaw pchxxfxzmx nzvfdh uxfjcxvpcvfc dhvu voy.