Publié

JusticeLa Russie enquête sur la fondation Ronald McDonald

Le Parquet russe a entamé des vérifications des activités de la fondation Ronald McDonald soupçonnée de détourner les sommes destinées à ses activités de bienfaisance.

Les fondations Ronald McDonald, financées par le géant américain de la restauration rapide McDonald's, s'occupent de bienfaisance, souvent d'aide à l'enfance.

Les fondations Ronald McDonald, financées par le géant américain de la restauration rapide McDonald's, s'occupent de bienfaisance, souvent d'aide à l'enfance.

AFP

La directrice générale de l'organisation Ronald McDonald a rejeté en bloc les accusations de la justice russe.

«Le 7 octobre, le Parquet de Moscou nous a réclamé des documents attestant du statut de la fondation +La maison de Ronald McDonald+ et de ses activités financières pour 2013-2014», a déclaré Svetlana Poliakova, directrice de l'organisation, qui a ouvert ses portes en 1995 en Russie.

Les fondations Ronald McDonald, financées par le géant américain de la restauration rapide McDonald's, s'occupent de bienfaisance, souvent d'aide à l'enfance.

Selon les médias russes, l'inspection du Parquet intervient à la demande d'un député du parti Russie juste, Andreï Kroutov, qui a indiqué soupçonner l'organisation de détourner des fonds récoltés.

«Ils réunissent chaque année un volume assez important de ressources financières, jusqu'à 3 millions de dollars. Ainsi, ces 15 dernières années(...) elle a pu accumuler près de 20-30 millions de dollars. Or, les dépenses de la fondation, dont nous avons pu prendre connaissance notamment sur leur site (...), ne correspondent pas aux dépenses», a-t-il expliqué à la radio Echo de Moscou.

Accusations «sans fondement»

La directrice générale du fonds, qui a précisé avoir fourni «tous les documents nécessaires» au Parquet, a de son côté dénoncé des accusations «sans fondement».

«L'objectif principal du fonds est d'aider les enfants dans le besoin. Et en 20 ans de travail en Russie, le fonds de bienfaisance a aidé des milliers d'enfants et de familles qui se trouvaient dans une situation difficile», a-t-elle déclaré.

Le géant américain de la restauration rapide McDonald's est actuellement dans le collimateur des autorités russes.

Plusieurs établissements, dont le premier ouvert en Union soviétique en 1990 en plein centre de Moscou, ont dû fermer leurs portes et plus de 100 restaurants ont été contrôlés, soit près du quart du réseau en Russie.

Justifiés par les autorités par des violations des normes sanitaires, ces contrôles ont été largement interprétés par la presse russe comme une mesure de rétorsion visant une société symbolique du mode de vie américain sur fond de guerre des sanctions entre Moscou et les Occidentaux en raison de la crise ukrainienne.

(AFP)

Votre opinion