Enquête: La Russie est accusée par un rapport sur le dopage dépassant l'imagination

Publié

EnquêteLa Russie est accusée par un rapport sur le dopage dépassant l'imagination

Nous avons lu dans le détail le rapport McLaren dévoilant comment Moscou a berné tout le monde.

par
Patrick Oberli
Pour le président russe Vladimir Poutine et son ministre des Sports, Vitaly Mutko, les JO de Sotchi en 2014 se devaient d'être étincelants.

Pour le président russe Vladimir Poutine et son ministre des Sports, Vitaly Mutko, les JO de Sotchi en 2014 se devaient d'être étincelants.

novosti/AFP

En février 2014, le président Vladimir Poutine peut triompher. Les Jeux olympiques de Sotchi se terminent par un record de médailles. Le pays a retrouvé sa fierté. Dans les faits, les exploits des athlètes de la Fédération de Russie ont été préservés des contrôles antidopage par un double jeu de dupes.

Un trou dans le mur

Pour faire simple, les échantillons d'urine des champions russes étaient systématiquement détournés et remplacés par des prélèvements négatifs. L'échange des fioles se faisait par un trou dissimulé dans le mur du laboratoire de contrôle antidopage! Les techniques utilisées ne s'arrêtent pas là. Les services secrets russes ont mis au point une technique pour desceler les fioles sans laisser de traces. Le rapport McLaren met le CIO dans une position très délicate, pour ne pas dire embarrassante. Impossible d'ignorer le plus grand scandale dans l'histoire du sport et de pas exclure la Russie de Jeux de Rio.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L'application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Ton opinion