Venezuela: La Russie livre du matériel à Caracas
Publié

VenezuelaLa Russie livre du matériel à Caracas

Moscou a une nouvelle fois exprimé son soutien à Nicolas Maduro en envoyant 35 tonnes de matériel au Venezuela.

Un Antonov An-124 russe, identique à celui qui est arrivé à Caracas, à Châteauroux, en 2018.

Un Antonov An-124 russe, identique à celui qui est arrivé à Caracas, à Châteauroux, en 2018.

AFP

Deux avions russes sont arrivés à Caracas, a annoncé dimanche l'agence russe Sputnik. Ils transportaient une centaine de militaires et 35 tonnes de matériel, «dans le cadre de la coopération technique et militaire» avec le Venezuela.

Un appareil, aux couleurs de la Russie stationnait dimanche sur une piste de l'aéroport international de Caracas, sous la surveillance de la Garde nationale militaire de l'aéroport, a constaté l'AFP. «Ces vols n'ont rien de mystérieux», a déclaré l'agence Sputnik.

Il s'agit d'un «Antonov An-124 et d'un avion de passagers de type Ilyushin Il-62 qui se sont posés devant le terminal présidentiel de l'aéroport international Simon Bolivar». L'agence de presse officielle a ajouté que ces deux appareils transportaient «des équipes de fonctionnaires dans le cadre de la coopération technique et militaire» entre les deux pays.

«99 militaires et 35 tonnes de matériel»

Les deux appareils ont acheminé «99 militaires et 35 tonnes de matériel, sous le commandement du chef des forces terrestres de Russie, le général Vasily Tonkoshkurove», ajoute-t-elle encore. Contactées par l'AFP, ni les autorités vénézuéliennes ni l'ambassade de Russie n'avaient souhaité commenter ces informations.

Dans la grave crise économique et politique qu'il traverse, le Venezuela est soutenu par la Russie et la Chine, les principaux créanciers du gouvernement de Nicolas Maduro. La dette extérieure du pays est estimée à 150 milliards de dollars.

Depuis l'avènement d'Hugo Chavez au pouvoir à partir des années 2000, la Russie a renforcé sa coopération militaire avec le Venezuela par l'envoi de personnels et d'équipement. En décembre, Moscou avait envoyé deux bombardiers stratégiques TU-160 au Venezuela pour marquer son soutien à son allié dans le bras de fer qui l'oppose aux Etats-Unis.

(ats)

Votre opinion