Publié

RussieLa Russie ne croit pas au boycott de ses JO d'hiver

La Russie ne voit aucun signe d'un boycott des jeux Olympiques d'hiver de Sotchi et entend organiser les meilleurs JO de l'histoire olympique, a déclaré vendredi le ministre des Sports Vitali Moutko.

S'exprimant devant la Douma, la chambre basse du Parlement russe, le ministre a déclaré qu'aucun pays n'avait fait état de son intention de boycotter les jeux en février prochain dans le Caucase russe. "Les inscriptions arrivent. Tous les pays veulent venir à Sotchi", a déclaré M. Moutko, cité par l'agence R-Sport. Des militants des droits des homosexuels ont appelé à un boycott des JO à la suite de la promulgation cette année d'une loi jugée homophobe, punissant la "propagande" homosexuelle devant mineurs. "Nous n'avons connaissance jusqu'à présent de rien, à part une annonce faite par un pays, et même dans ce cas-là, le Comité international olympique n'a aucune information", a déclaré à ce sujet M. Moutko. Le nom du pays n'a pas été précisé. Mais des responsables politiques géorgiens, pays qui a eu un conflit armé avec la Russie en 2008, avaient dans le passé évoqué la possibilité d'un boycott. La Russie est "déterminée à organiser de grands jeux et même les meilleurs jeux" de l'histoire olympique, a encore déclaré M. Moutko. Les JO d'hiver, un projet défendu personnellement par le président Vladimir Poutine, seront la plus importante manifestation sportive en Russie depuis la chute de l'Union soviétique en 1991. Ces Jeux seront les plus chers de l'histoire, avec au moins 1.500 milliards de roubles (36 milliards d'euros) investis. La préparation des JO a été entachée par des accusations de détournements de fonds et la dénonciation par les écologistes de dommages causés à l'environnement. am/lpt/lap/jr

(AFP)

Ton opinion