Publié

Guerre en UkraineLa Russie se dote d’un mouvement national patriotique de jeunesse

Les députés ont voté, mercredi, la création d’un mouvement visant à enseigner les valeurs patriotiques aux enfants.

Le projet de loi sur le Mouvement russe des enfants et des jeunes a été adopté en troisième lecture.

Le projet de loi sur le Mouvement russe des enfants et des jeunes a été adopté en troisième lecture.

telegram

Les députés russes ont voté mercredi, la création en Russie d’un mouvement national pour enfants et adolescents, visant notamment à leur enseigner les valeurs patriotiques, un système rappelant les organisations de jeunesse soviétiques. Ouvert à tous les enfants à partir de six ans, le mouvement, qui sera financé par l’État, est appelé à «préparer les enfants et les jeunes à la vie dans la société, en formant leur vision du monde sur la base des valeurs spirituelles et morales traditionnelles russes (…), ainsi qu’en leur inculquant l’amour et le respect de la Patrie», selon les auteurs de l’initiative. «L’État doit créer des conditions qui contribuent à un développement spirituel, moral, intellectuel et physique exhaustif des enfants, à l’apprentissage du patriotisme, de la responsabilité civile et du respect des adultes», ont-ils souligné dans une note explicative jointe à la loi.

Inspiré de l’époque communiste

La participation au mouvement, qui semble s’inspirer de celui des «Pionniers» soviétiques et comprend la mise en place de tuteurs chargés de réaliser ces objectifs, se fera sur la base du volontariat, en vertu de cette loi votée mercredi en troisième et dernière lecture par la Douma d’État (la Chambre basse du Parlement russe). Vladimir Poutine se verra proposer de diriger le conseil d’observation du mouvement, a précisé dans un communiqué le député Artiom Meteliov, du parti au pouvoir Russie unie, qui préside le comité pour la jeunesse de la Douma. Depuis son arrivée à la tête de son pays en 2000, Vladimir Poutine a placé le patriotisme au cœur de la politique de l’État, la rhétorique patriotique des autorités russes s’accentuant depuis le début de l’offensive russe, en Ukraine, le 24 février.

(AFP)

Ton opinion

8 commentaires