Circulation  - La sécurité des motos «nettement» augmentée grâce aux systèmes d’aide
Publié

Circulation La sécurité des motos «nettement» augmentée grâce aux systèmes d’aide

Le TCS et le Bureau de prévention des accidents ont testé les dispositifs d’assistance à la conduite de trois motos disponibles sur le marché. Ceux-ci se sont révélés fiables et efficaces.

par
lgb/comm
Les systèmes d’aide à la conduite augmentent grandement la sécurité des motos. 

Les systèmes d’aide à la conduite augmentent grandement la sécurité des motos.

VQH/Patrick Martin

À l’approche des beaux jours, attendus de pied ferme par les motards, le TCS a publié une courte étude sur les systèmes d’aide à la conduite des motos. En collaboration avec le BPA, Bureau de prévention des accidents, le Touring Club s’est ainsi intéressé aux dispositifs de type ABS ou contrôle de traction de trois machines récemment arrivées sur le marché. Ceux-ci se sont révélés fiables et convaincants, augmentant «nettement» la sécurité des motos.

Excellents résultats

Les tests du TCS et du BPA ont été effectués sur une moto Ducati Multistrada V4,une Honda Africa Twin et une Kawasaki Ninja 1000SX, en partie sur circuit automobile. Ils se sont concentrés sur le potentiel de sécurité et la fiabilité des systèmes suivants: ABS, ABS de virage, contrôle de traction, wheelie control et stoppie control, ainsi que sur le régulateur de vitesse adaptatif (ACC) et l’avertisseur d’angle mort équipant la Ducati depuis 2021.

Dans l’ensemble, tous les systèmes ont donné d’excellents résultats, relève, le TCS. Le potentiel de sécurité de l’ABS de virage et de l’ABS ordinaire a été jugé «très élevé» par le Touring. Ces dispositifs permettent d’éviter des chutes. Les trois systèmes de contrôle de traction ont également convaincu, de même que le stoppie control qui «offre lui aussi une grande sécurité». Le régulateur de vitesse adaptatif (ACC) et l’avertisseur d’angle mort de la Ducati ont eux aussi séduit les testeurs. Le TCS appelle toutefois à la prudence sur le wheelie control, qui permet au conducteur de choisir librement si la roue doit décoller et à quelle hauteur pour franchir un obstacle. Bien que parfaitement fonctionnelle, cette possibilité de réglage risque de provoquer des wheelies, ce qui peut s’avérer dangereux dans certaines circonstances.

Appel à la prudence

L’association rappelle que si les résultats des tests des systèmes d’aide sont bons, «il est toujours préférable de faire preuve de prudence» sur la route. «Les systèmes de sécurité et de confort ne doivent pas encourager les motards à prendre des risques supplémentaires au guidon de machines toujours plus puissantes», souligne le TCS. Il est recommandé aux motards de se familiariser avec leurs motos et ses équipements avant de se lancer dans la circulation.

Votre opinion

7 commentaires