Motocyclisme – La sensation Bastianini au GP du Qatar

Publié

MotocyclismeLa sensation Bastianini au GP du Qatar

L’Italien remporte son premier succès en MotoGP. Il est aussi le sauveur de l’usine Ducati. Brad Binder (KTM) et Pol Espargaró (Honda) complètent le podium.

par
Jean-Claude Schertenleib
(Doha)
L’Italien Enea Bastianini a remporté la première course de la saison, disputée au Qatar dimanche.

L’Italien Enea Bastianini a remporté la première course de la saison, disputée au Qatar dimanche.

keystone-sda.ch

Il avait impressionné dès les essais, mais comment allait-il résister en course? Enea Bastianini, 24 ans, champion du monde Moto2 en 2020, a créé la sensation sous les projecteurs du circuit de Losail, à une vingtaine de kilomètres du centre de Doha, la capitale du Qatar.

Après un début de course sensationnel de Pol Espargaró (Honda), Bastianini a placé son attaque décisive à quatre tours de la fin: «Je savais que j’étais très rapide, mais je savais aussi que la clef, ce soir, serait la gestion de notre capital pneumatique; quand je suis revenu sur Pol, je n’ai pas hésité, je l’ai passé sur la ligne droite, puis il a commis une faute. Cette victoire, je veux évidemment la dédier à Fausto Gresini – l’ancien double champion du monde 125 cm3, devenu team manager, a été emporté par le Covid en février 2021. Aujourd’hui, du ciel, il m’a beaucoup aidé», avoue Bastianini, ému, au pied du podium.

Un podium improbable

Un podium qui a dû rapporter gros aux parieurs chanceux, avec la KTM de Brad Binder sur la deuxième marche et Pol Espargaró (Honda) sur la troisième, son frère Aleix terminant quatrième avec l’Aprilia, devant un Marc Márquez qui a longtemps figuré dans le tiercé provisoire.

Le champion du monde en titre Fabio Quartararo amène la meilleure Yamaha au neuvième rang (son compatriote Johann Zarco (Ducati) l’a passé dans l’ultime tour), alors que le team officiel Ducati a connu sa Bérézina, avec l’abandon de Jack Miller et la chute de «Pecco» Bagnaia qui, lors de son erreur, a emporté avec lui un autre pilote de la marque italienne, l’Espagnol Jorge Martin, qui avait signé le meilleur temps des qualifications.

Ton opinion