États-Unis: «La seule chose qu'elles ont nettoyée, c'est le bar!»

Publié

États-Unis«La seule chose qu'elles ont nettoyée, c'est le bar!»

Une New-Yorkaise a engagé les pires femmes de ménage de l'histoire. Elles ont saccagé son appartement, se sont saoulées et l'une s'est même évanouie.

par
Renaud Michiels
1 / 6
Les femmes de ménage ont descendu une pleine bouteille de gin et une grande partie d'une autre, de vodka.

Les femmes de ménage ont descendu une pleine bouteille de gin et une grande partie d'une autre, de vodka.

Facebook/Genevieve Snow
Elles ont saccagé l'appartement, faisant tomber du mobilier, ruinant une étagère pour épices.

Elles ont saccagé l'appartement, faisant tomber du mobilier, ruinant une étagère pour épices.

Facebook/Genevieve Snow
Elles ont aussi renversé une table basse, bousillant au passage un bol qui était dessus.

Elles ont aussi renversé une table basse, bousillant au passage un bol qui était dessus.

Facebook/Genevieve Snow

Il vous est déjà arrivé de pester contre une femme de ménage? Vous allez réaliser que c'était pour pas grand-chose, comparé à l'invraisemblable calvaire vécu par une New-Yorkaise, qui en avait engagé deux. «Elles ont saccagé mon appartement, ont détruit mes affaires, bu mon alcool. L'une s'est évanouie, l'autre a volé mes clés», résume Genevieve Snow dans un post Facebook devenu viral…

240 dollars versés d'avance

Cette Américaine de Brooklyn de 29 ans explique occasionnellement avoir recours à un service de nettoyage local depuis 2013. Cette fois, par mail, elle a demandé deux personnes pour quatre heures. Le jour J elle a accueilli les deux femmes, leur a versé 180 dollars plus 60 de pourboire et est partie travailler.

Mais ça s'est vite gâté. Kristen Nepomuceno, une de ses colocataires, s'est réveillée un peu plus tard. Et a trouvé les deux femmes tranquillement installées sur le canapé en train de manger… Elle les a sermonnées et est elle aussi partie travailler.

Kristen Nepomuceno est revenue quelques heures plus tard. Table renversée, meubles à terre, un présentoir à épices détruit: l'appartement était dans un très sale état. Une des femmes de ménage s'était volatilisée. L'autre gisait par terre!

Occupée à avaler de la crème glacée

La jeune femme a fait une photo. Puis a quitté l'appartement et a appelé la police. Lorsqu'elle est revenue avec des agents la jeune femme s'était réveillée. Elle était posée sur le canapé, occupée à avaler de la crème glacée…

Contacté par le New York Post, le New York City Police Department a confirmé que des agents ont été envoyés dans cet appartement pour y trouver une femme méchamment saoule – les deux ont sifflé une pleine bouteille de gin et la majeure partie d'une autre, de vodka, selon Genevieve Snow. Les policiers ont cependant indiqué que le cas devait être réglé au civil.

Une serrure à changer

Par la suite les locataires ont encore constaté que l'autre femme de ménage était partie avec les clés. Elles ont donc décidé de faire changer la serrure en urgence. Au final, «la seule chose qu'elles ont nettoyée, c'est le bar!» écrit le quotidien américain.

Genevieve Snow a décidé de publier des images ainsi que des échanges de mail sur Facebook car elle ne parvient pas à se faire rembourser. Elle estime le dommage subi à quelque 430 dollars. Mais il semble qu'elle a conclu le marché sans le savoir avec une femme qui avait en fait quitté l'entreprise qu'elle connaissait pour fonder la sienne. Et cette employeuse bien difficile à localiser se contente pour l'instant d'écrire par mail que l'indélicate femme de ménage a «des problèmes de famille». Ce qui n'autorise pas tout, habituellement.

Ton opinion