Publié

Canton de VaudLa situation dans la prison de Bochuz examinée

Une lettre signée par 63 détenus dénonce la gestion globale de l'établissement. Le Grand Conseil étudie le problème.

Un prisonnier dénonce «des sanctions arbitraires et une situation anarchique».

Un prisonnier dénonce «des sanctions arbitraires et une situation anarchique».

Keystone

Deux commissions du Grand Conseil se penchent sur la situation dans la prison de Bochuz et ont rencontré la cheffe du Service pénitentiaire vaudois. Dans une lettre, 63 détenus avaient formulé des griefs sur la gestion de l'établissement.

Les détenus ont fait parvenir le courrier contenant leurs doléances à la conseillère d'Etat Béatrice Métraux et à la présidente du Grand Conseil Sylvie Podio, indique vendredi cette dernière à l'ats. Elle revenait sur une information de 24 Heures.

«Le courrier a été transmis à la commission de gestion et à celle des visiteurs», poursuit la présidente du plénum. Quant aux détenus, ils ont reçu un accusé de réception, assure-t-elle.

Visite prévue

Du côté du Département des institutions et de la sécurité (DIS), on précise que «la cheffe du Service pénitentiaire vaudois (SPEN) a déjà été reçue et entendue mardi et mercredi par les deux commissions. Une visite de la commission des visiteurs est par ailleurs prévue la semaine prochaine à Bochuz», détaille Laurence Jobin, déléguée à la communication du DIS.

«Le SPEN poursuit les vérifications», ajoute-t-elle. «Compte tenu du fait qu'il s'agit de graves accusations formulées par des détenus, qui vont jusqu'à réclamer la démission du directeur, il convient de les vérifier attentivement avant de prendre des mesures.»

Situation anarchique

D'après le quotidien vaudois, les 63 détenus, sur 145 que compte la prison, dénoncent un problème global de gestion de l'établissement, avec «des sanctions arbitraires et une situation anarchique», selon les mots d'un prisonnier.

(ats)

Votre opinion