Coronavirus: La situation peut encore «basculer», selon Poutine
Publié

CoronavirusLa situation peut encore «basculer», selon Poutine

Le président russe a donné une visioconférence consacrée à la pandémie. Si le nombre de cas a diminué dans le pays, il a avoué que la situation restait difficile.

Vladimir Poutine a fait le point sur l’évolution de la pandémie dans son pays mercredi lors d’une visioconférence.

Vladimir Poutine a fait le point sur l’évolution de la pandémie dans son pays mercredi lors d’une visioconférence.

Archives/Keystone

La situation épidémiologique continue de se stabiliser en Russie, mais elle peut «basculer», a mis en garde mercredi Vladimir Poutine, appelant au respect des gestes préventifs pour éviter un deuxième confinement.

«En juin et en juillet, le nombre d’infections par le coronavirus en Russie a progressivement baissé. Selon les données opérationnelles, les nouveaux cas détectés sont deux fois moins nombreux qu’au moment du pic de mai», a assuré le président russe au cours d’une visioconférence consacrée à l’épidémie.

«Mais je veux dire une chose: la situation reste difficile et peut basculer d’un côté comme de l’autre», a-t-il dit. Vladimir Poutine a aussi appelé au respect de toutes les «mesures prophylactiques» destinées à ralentir la circulation du virus.

Éviter un reconfinement

Il s’agit «d’éviter de devoir de nouveau imposer un régime de restrictions, afin que les écoles, les jardins d’enfants, l’enseignement supérieur, les entreprises et les organisations puissent fonctionner normalement».

La Russie a imposé un long confinement pendant tout le printemps, à Moscou notamment, le principal foyer de la maladie.

Selon les statistiques officielles de mercredi, la Russie a enregistré 5’475 nouveaux cas de Covid-19, portant le total à 828’990, dont 13’673 ont été mortels. En mai, le nombre des contaminations nouvellement détectées dépassait certains jours les 10’000.

(NXP/AFP)

Votre opinion